Normandie Héritage

Ecrivains normands

. Louisot L’Fève

Louisot L'Fève / Louis Lefèvre © Jean-Claude Girard

Il ne parlait jamais patois à la maison, pourtant, aussi bizarre que cela puisse paraître, Louisot L’Fève a toujours baigné dedans durant toute son enfance. C’était la langue de son grand-père paternel et de sa grand-mère maternelle. C’était aussi une langue bien connue de sa mère qui montait sur scène très régulièrement pour déclamer des monologues dans tout le Val de Saire dont il est natif. C’est vers ses 18ans qu’il a attrapé le virus de l’écriture et que, petit à petit, le patois a refait surface pour devenir le normand qu’il écrit aujourd’hui ...