Normandie Héritage

L’Accouchée de la Croix des Grèves . 


Auteur : Abbé Jean Jacques Desroches

Mots clé :

Avranchin

|

Mont-Saint-Michel

|

Voici un événement que rapporte Mabillon et qui , suivant quelques uns, a fait appeler le Mont Saint-Michel en péril de mer, in periculo maris .

Une femme de Normandie venait accompagnée de son mari en pèlerinage au Mont Saint-Michel. C’était pendant que Hildebert était encore abbé de ce monastère. Ils marchaient au milieu de la grève. Un épais brouillard leur dérobe tout-à-coup la vue du Mont, le vent siffle horriblement, la mer mugit dans le lointain. L’épouse saisie de frayeur tombe évanouie, et, étant enceinte, elle fut prise des douleurs de l’enfantement. Les flots les entouraient déjà. Tout leur espoir fut en Dieu et en l’Archange Saint-Michel. M’envoyé céleste vint à leur secours, et il sauva de la fureur des eaux cette famille malheureuse. A droite et à gauche les flots s’élevèrent comme des montagnes, et au milieu, la mère tenait entre ses bras son enfant, et son père faisait rejaillir l’eau sur lui pour le revêtir de Jésus-Christ, et il invoquait la Ste. Trinité. Il ne lui donna point le nom de ses aïeux ; mails il l’appela Péril. Echappé à un si grand danger, cet enfant fut élevé dans la piété, et instruit dans les saintes lettres ; il reçut aussi les ordres sacrés et exerça le ministère dans le pays de Lisieux, à quatre milles de la ville épiscopale. IL existe encore aujourd’hui, ajoute l’historien ; et si quelqu’un doutait de ce fait, c’en est un témoin vivant et convenables ; il vient encore tous les ans visiter le Mont.

Cet événement est raconté de la manière suivante, dans une chronique, en écriture gothique, à la fin du manuscrit, N°.24  :
« Plusairs pelerins estans en la greue de la mer om dit voiage pour euiter le peril de la mer quels ueoient venir sur eulz sen estoient fuiz a la rine de la mer entre q’ls auoit vne fame grosse qui demoura ou dit peril et enfanta illic’qs laquele aue’qs son enfant alaitant a la mamelle monseigneur St.-Michiel garda et sauva sains et entiers et mist hors du peril et leur fist faire voie et chemin a la mer pour issir et sens lesion et anter le peril ».

On raconte qu’une croix, aujourd’hui engloutie par les sables mouvants, fut dressée en ce lieu, qui donna son nom au miracle de l’accouchée de la Croix des Grèves.

Logo officiel Normandie Héritage © normandie-heritage.com
Gestion de contenu spip(3.0.17)
Copyright © normandie-heritage.com
Tous droits de diffusion et de reproduction réservés.