Normandie Héritage

Paras britanniques. Unités, équipement et opérations des Red Devils


Auteur : Olivier Richard

Mots clé :

DDay

|

Bataille de Normandie

|

Débarquement de Normandie

|

Paras britanniques, Unités, équipement et opérations des Red Devils

L’essor des forces aéroportées est lié à la Seconde Guerre mondiale ; les techniques, l’équipement, les traditions même, se sont dessinés dans l’urgence d’un conflit qui bouleversa à jamais le monde. Les nouveaux combattants des années 1940 bénéficient d’une technologie en pleine mutation, ils entrent en action plus vite et plus loin que ce qui était envisageable auparavant. Cette évolution va favoriser la formation de nouvelles troupes de choc, commandos ou parachutistes.

L’armée britannique de l’entre-deux-guerres n’était pas à la pointe en matière de troupes aéroportées, loin de là ; cependant, sous l’impulsion de Winston Churchill, elle sut rattraper ce retard et forger une arme redoutablement efficace, capable de porter la guerre loin en territoire ennemi, et d’être à l’avant-garde de toutes les grandes offensives. Le parachutiste britannique de la Seconde Guerre mondiale est un combattant d’élite, bien équipé, remarquablement entraîné et fort d’un esprit de corps qui perdure par-delà les années. Son rôle dans la libération de l’Europe est de première importance, même s’il est moins médiatisé que son homologue américain.

Les paras britanniques n’ont pas encore eu un Spielberg pour faire d’eux des héros hollywoodiens, inscrits dans l’imaginaire du grand public. En France, le libérateur est assez généralement assimilé au G.I. ; pourtant, dans une partie de la Normandie, on se souvient toujours que les libérateurs tombés du ciel étaient nés en Angleterre, en Écosse, au Pays de Galles, en Irlande ou au Canada, et qu’à la première occasion ils quittaient leur casque pour arborer fièrement leur béret rouge.
Déjà, en 1942, les parachutistes britanniques étaient venus en Normandie, à Bruneval, le temps d’un raid d’une grande importance, qui fut couronné de succès. En 1944, ils arrivent en pointe de la plus grande force d’invasion de tous les temps. Le D-Day, ils établissent une tête de pont qui sécurise tout le flanc est des plages du débarquement ; ils restent ensuite au front pour une terrible campagne qui dure presque trois mois. Depuis, chaque année, dès le début du mois de juin, on voit revenir les groupes de vétérans au béret rouge. Ils se rendent en des lieux où ils ont tout risqué, ils vont visiter ceux qui ne sont pas rentrés et qui dorment à jamais sous les stèles du cimetière de Ranville ou d’autres communes. Ils se retrouvent aussi, en marge des cérémonies officielles, entre eux et avec leurs amis français, pour partager d’inoubliables moments.

Cet ouvrage est dédié à tous ces vieux soldats au béret rouge, vétérans de Normandie, d’Arnhem et de tant d’autres campagnes, ainsi qu’à tous leurs camarades tombés au combat.

Auteur : Olivier Richard
Editions ETAI (Editions Techniques pour l’Automobile et l’Industrie)
Broché
157 pages
ISBN-13 : 978-2726889640

Eté 1944 : La Normandie dans la Tourmente ...

Logo officiel Normandie Héritage © normandie-heritage.com
Gestion de contenu spip(3.0.17)
Copyright © normandie-heritage.com
Tous droits de diffusion et de reproduction réservés.