Normandie Héritage

Doris doris. 


Auteur : Musée des Terre-Neuvas de Fécamp

Mots clé :

Doris, doris

Avec son équipage de deux hommes, allant caler et relever quotidiennement des milliers de mètres de lignes de fond , le Doris appartient à la mémoire maritime de Fécamp. Cette embarcation élégante, construite sur sole, dotée de formes de coque géométriquement simples, constitue l’un des symboles les plus forts des armements morutiers français à la voile entre les dernières décennies du 19e siècle et les lendemains du premier conflit mondial.

Si « anatomiquement », les doris constituèrent une même grande famille architecturale, il est bien certain aussi qu’ils furent à l’origine de nombreuses branches, chacune possédant sa propre originalité. Ce fut le cas à la fin du 19e siècle aux Etats-Unis avec une variation des dimensions, des échantillons de pièces de charpente et des aménagements selon les types de pêche pratiqués. Ce fut également le cas en France où , à l’intérieur d’une même province, comme en Normandie, où aucune confusion n’était possible entre un doris de Fécamp ou d’Etretat et un doris Granvillais.

Construits à des dizaines de milliers d’exemplaires, les doris ont été armés par une population de centaines de milliers de marins issus de culture différentes unis, au-delà des différences des langues, des coutumes, des pratiques techniques, au sein d’une communauté désignée sous les termes de « Bagnards de la mer » tant leurs conditions de vie étaient effroyablement dures.

Auteur : Musée des Terre-Neuvas - Fécamp
Collection Musées Municipaux de Fécamp
Broché
144 pages
ISBN : 2-9088 58-25-8