Normandie Héritage

Le craquelin normand. 


Auteur : Normandie Héritage

Mots clé :

Pains et Viennoiseries

|

Spécialités locales

|

Craquelins Normands, des biscuits  qui craquent sous la dent © JCG

Le Craquelin normand, dénommé bourrette dans le pays de Valognes, mentionné dans des ordonnances datant de 1350 et de 1508 figurant au registre de justice de Rouen, est au même titre que les chimené, cônu, Garot et Teurquette, le digne héritier des échaudés ayant cours en Normandie depuis le Moyen-âge

Cette pâtisserie traditionnelle de Normandie constituée d’un mélange de farine, de levure, d’œuf, de beurre, de sel, de sucre et de lait, est obtenue après immersion dans de l’eau bouillante et une cuisson au four au cours de laquelle elle prend une forme concave plus ou moins prononcée. Ce biscuit craquant , fabriqué encore de nos jours de manière artisanale, est généralement consommé au moment du petit-déjeuner ou du goûter, accompagné d’un peu de beurre, de miel ou de confiture. Le craquelin normand, en forme de coupelle, se prête aussi à merveille à de nombreuses préparations culinaires, plus élaborées, comme par exemple le craquelin au saumon, aux poireaux, aux pommes ou aux fraises.

Ingrédients

500 g de farine de froment
30 g de levure de boulanger
50 g de sucre en poudre (facultatif)
25 cl de lait
100 g de beurre fondu
1 oeuf
1 cuillère à café de fleur d’oranger (facultatif)
1 pincée de sel fin.

Préparation des craquelins

Faire légèrement tiédir le lait. Diluer la levure de boulanger dans le lait tiède. Verser la farine dans un saladier. Faire une fontaine. Ajouter le sucre en poudre, le beurre fondu, le jaune et le blanc d’un oeuf, la levure diluée dans le lait et une pincée de sel fin. Pétrir le tout jusqu’à obtention d’une pâte souple, lisse et consistante. Laisser reposer la pâte pendant environ 15 minutes.
Comme pour le pain Brié, pétrir de nouveau la pâte jusqu’à obtention d’une pâte dense, exempte de bulles d’air . Le Briage terminé, étaler la pâte au rouleau jusqu’à obtenir un rectangle d’environ 0,5 cm d’épaisseur dans lequel seront découpés des cercles d’environ 6 centimètres de diamètre, en s’aidant d’un verre ou d’un emporte-pièce . Plonger un à un les cercles de pâte dans l’eau bouillante, cercles que l’on aura pris soin de piqueter légèrement sur le dessus, jusqu’à ce qu’ils gagnent en volume et remontent en surface. Plonger les échaudés, pendant quelques minutes, dans un bain d’eau froide avant de les mettre à égoutter sur un linge ou une feuille de papier absorbant.
Préchauffer le four à 200°C (Thermostat 7). Disposer les échaudés sur une plaque préalablement recouverte d’un papier cuisson. Enfourner et mettre à dorer les craquelins pendant 30 à 45 minutes, en veillant à les retourner à mi-cuisson, jusqu’à ce qu’ils soient craquant et prennent leur forme caractéristique.

Logo officiel Normandie Héritage © normandie-heritage.com
Gestion de contenu spip(3.0.17)
Copyright © normandie-heritage.com
Tous droits de diffusion et de reproduction réservés.