Normandie Héritage

Saint Laud. Oeuvres choisies


Auteur : Louis Beuve

Mots clé :

Louis Beuve

|

Saint-Lô

|

Messe de minuit à l'église Notre-Dame de Saint-Lô - huile sur toile - Maurice Orange, 1910

A M. et Mme G. Hébert.

Dé louan, sus la Vire,
Par eun teimps crachineus,
T’es coume eun navire
Qui pass’ majestueux,
Tes cllochis d’dentelles
Sount des grainds mats sains veiles ;

Ao Pili stchulptaèe
Coume âo mât dé beaupré
Not’ Bouonn’ Virge aimaèe
Velle âo d’vaint du batè ;
Saint’ Croué à l’arrire,
Touot p’tiot, semblle coundyire

Ao chaint des caintiques,
Quaind nos clloqu’es sounn’nt d’avo,
No porte l’s erliques
Touot âotou dè l’Encllos ;
Dains nos mus, no prie
D’nous garder des brûl’ries

Briovère aintique
Es « Fâoss’s port’s », ès vuus faits,
Tu t’drèchs mannifique,
Coume eun Seigneu d’âot’feis,
Quaind du qu’min d’Carente
Es Palis tu t’présentes

Et coum’ la gabarre
Sus l’iau blleue qu’ no veit
Douoch’ment qui démarre
No t’quitte qu’à régret,
Tei, la bell’, la fire,
Ao matin qui t’mires

Oh ! qué jé té guette :
L’solei, d’ses drenyis feux
Dains eun’ nuaèe d’câovettes
Va t’faire ses adieux ;
Tes remparts, tes v’nelles
Sount grésis d’rav’nelles

Chanson de Louis Beuve, musique de Mariette, Saint Laud peut également être interprétée sur l’air de Bella dediscat.