Normandie Héritage

La choule-crosse. 


Auteur : les Tèqueurs et Chouleurs de Normandie

Mots clé :

Conquêtes Normandes

|

Jeux traditionnels Normands

|

Partie de choule-crosse - Fête Aux Normands de Carentan  © JCG

Ancêtre du hockey sur gazon, pratiquée en Normandie au Moyen-âge, à la Renaissance et jusqu’aux guerres de religion, la Choule-crosse, cousine du Hurling irlandais et du Shinty écossais, aurait été introduite outre Manche, au 11è siècle, lors de la conquête de l’Angleterre par Guillaume de Normandie. Si les documents témoins font quelque peu défaut, il existe néanmoins des témoignages écrits et oraux dans la région de Bricquebec (Manche).

Choule-crosse : le matériel

Une balle à faible rebond de 10 cm de diamètre environ réalisée en ficelle ou en étoupe ou d’un chiffon entouré de cuir. Des crosses en bois. La tenue des joueurs sera constituée d’un pantalon ou d’un short, d’une chemise ou d’un maillot aux couleurs de l’équipe, d’une paire de chaussures de sport.

Choule-crosse : durée

Deux périodes de 35 minutes chacune séparées par un repos de 5 à 10 minutes.

Choule-crosse : Joueurs & arbitres

Deux équipes de deux à cinq joueurs et quelques remplaçants. Trois arbitres dont deux arbitres de but.

Choule-crosse : l’aire de jeu

La surface de jeu épouse la forme d’un rectangle de 30 mètres de longueur sur 15 mètres de côté délimité par des lignes. Toutes les lignes, de couleur blanche, font partie de la surface de jeu. Ces lignes d’une largeur d’environ 7,5 cm seront tracées sur toute leur longueur. Les lignes délimitant les côtés les plus long sont appelées « lignes de côté ». Les lignes délimitant les côtés les plus courts sont appelées « lignes de fond ». Il est recommandé de ménager des espaces de dégagement au-delà des lignes de fond (zones d’environ 4 mètres de profondeur) et des lignes de côté.

Choule-crosse : règles du jeu

Jeux Traditionnels Normands ...