Normandie Héritage

Minette et la roulette. Conte en Haguais moderne


Auteur : Jean François Bonaventure Fleury

Mots clé :

Contes et légendes

|

Haguais

|

Langue normande

|

J’m’en allis rouéli rouelaont ma rouélette amount les caomps. — J’rencontris Minette, qui m’prynt ma rouélette. — Minette, Minette, rends-mé ma rouélette. — O m’dit qu’o n’me la doun’nait paé, qu’o n’eût crôtelette. — O m’dit qu’o n’m’en doun’nait paé qu’o n’eût les cllés.— J’m’en fus trouvàé men père pouér qu’o m’dounit les cllés.— I m’dit qu’i n’ m’les doun’nait pàé qu’i n’eût hure de loup. — J’m’en fus trouvàé l’loup pouér qu’i m’dounit d’sa hure. I m’dit qu’i n’m’en doun’nait pàé qu’i n’eût tchuésse de viàou. — J’m’en allis trouvaé l’viàou pouér qu’i m’dounit d’sa tchuésse, i’ m’dit qu’i m’ne doun’nait pàé qu’i n’eût lait d’vaque. — J’m’en fus trouvàé la vaque pouér qu’o m’dounit d’sen lait, o m’dit qu’o n’m’en doun’nait pàé qu’o n’eût herbe de pràé. — J’m’en fus trouvàé l’pràé pouér qu’i m’dounit d’sn herbe, i m’dit qu’i n’m’en doun’nait pàé qu’i n’eût fàouque de fàouqueux. — J’m’en allis trouvàé l’fàouqueux pouér qu’i m’dounit d’sa fàouque, i m’dit qu’i n’m’en doun’nait pàé qu’i n’eût tête de cochoun. — J’men allis trouvàé l’cochoun, qui m’dounit d’sa tête ; i m’dit qu’i n’en doun’nait pàé qu’i n’eût gllaond d’quêne. — J’men allis trouvàé l’quêne qu’i m’dounit d’sen gllaond, i m’dit qu’i n’men doun’nait pàè qu’i neût graisse de port. — J’men allis trouvàé l’port qu’i m’dounit d’sa graisse, i m’dit qu’i n’men doun’nait pàé qu’i n’eût vent d’mé. — J’men allis trouvàé la mé qu’o m’dounit d’sen vent.

La mé m’envente, j’envente le port ; le port m’engraisse, j’engraisse le quêne ; le quêne m’engllaonde, j’engllaonde le cochoun ; l’cochoun m’entête, j’entête le fàouqueux ; l’fàouqueux m’enfàouque, j’enfàouque le pràé ; le pràé m’enherbe, j’enherbe la vaque ; la vaque m’enlaite, j’enlaite le viàou ; le viàou m’entchuésse, j’entchuésse le loup ; le loup m’enhure, j’enhure men peire ; men peire m’encllète, j’encllète moumeire ; moumeire m’encrôte, j’encrôte Minette et je ’rai ma rouélette.

Essai sur le patois normand de la Hague
Jean Fleury, 1886

Logo officiel Normandie Héritage © normandie-heritage.com
Gestion de contenu spip(3.0.17)
Copyright © normandie-heritage.com
Tous droits de diffusion et de reproduction réservés.