Normandie Héritage

Les Chansons des Assemblées. Cotentin - Rossel et Beuve


Auteur : Roger-Jean Lebarbenchon

Mots clé :

Alfred Rossel

|

Langue normande

|

Louis Beuve

|

Roger Jean Lebarbenchon

|

Les Chansons des Assemblées - Cotentin : Rossel et Beuve

Les assemblées étaient de grands rassemblements de réjouissances populaires. De 1870 à 1914 et jusqu’en 1950, en Cotentin, on y chantait Alfred Rossel, ce Cherbourgeois bien tranquille, interprété par Charles Gohel, Sus la mé, par exemple, que des milliers de gens ont repris en chœur.

A ces époques d’évolution culturelles et sociales, Louis Beuve écrit des poèmes où un regard ému rejoint la fierté normande, où La Graind-Lainde de Lessay fait écho à l’évocation nostalgique de Coutances et de sa cathédrale.

Riches de leur terroir et de leur langue, d’autres nous diront de toutes les manières — chansons, poèmes, contes, chroniques — les joies et les peines , les rires et les inquiétudes de leurs contemporains. En particulier, François Enault (Bauptois), Alfred Noël (Valognes), Jean Tolvast (Nord-Cotentin), Bon-Prosper Lepesqueux (Hague), Charles Birette et Charles Lepeley (Val de Saire), Pierre Guéroult (marais et bocage), enfin Jean-Baptiste Pasturel (Périers).

Les Chansons des Assemblées est un titre-symbole. A la Saint-Clair de Querqueville, des milliers de personnes, en 1899, dégustaient le mouton rôti en plein air et buvaient du pur jus dans des godets de Sauxemesnil. Epoque où la joie populaire était la plus spontanée et collective, où chansonniers et public étaient , comme on dit, sur la même longueur d’onde.

Auteur : Roger Jean Lebarbenchon
Editions Isoète
Broché
Format : 219 x 153 mm
273 pages
ISBN : 2-905385-29-4

Logo officiel Normandie Héritage © normandie-heritage.com
Gestion de contenu spip(3.0.17)
Copyright © normandie-heritage.com
Tous droits de diffusion et de reproduction réservés.