Normandie Héritage

La Grève de Lecq. Guernesey et Jersey


Auteur : Roger-Jean Lebarbenchon

#GeorgesMétivier  

#LangueNormande  

#RobertPiponMarett  

#RogerJeanLebarbenchon  

La Grève de Lecq - Guernesey et Jersey

Guernesey. « Une vieille terre normande, une île sévère et douce » dit Victor Hugo. C’est aussi le pays de Georges Métivier (1790-1881), auteur en 1831 des Rimes Guernesiaises, le premier ouvrage illustrant la vieille langue, celle des Normands des Iles du Cotentin. Depuis cent cinquante ans cette littérature n’a cessé d’exister. Elle témoigne et conserve le souvenir et l’imaginaire des gens au travers de leur vie quotidienne et des thèmes enracinés de micro cultures. L’émotion, l’affectif l’emportent sur le spéculatif dans des situations où dominent l’humour, la joie, la peine, l’amour, la misère et la mort. Tandis que le regard du poète ou du narrateur nuance ou force les tons.

A côté des littératures françaises et anglaises, ses grandes sœurs, la littérature normande est d’expression populaire. Comme la Sorcière de Michelet, elle se réfugie hors des villes, loin des écoles et des académies. D’où sa force combattive au profit de cultures menacées et qui vont disparaître.

Avant les Cotentinais Alfred Rossel, Louis Beuve, Pierre Guéroult, Fernand Lechanteur et Côtis-Capel, voici dans La Grève de Lecq, présentées et analysées parmi d’autres, les œuvres des Guernesiais Georges Métivier, Denys Corbet, celles de Jersiais Matthieu Le Geyt, Robert Pipon Marett, Le Sueur Mourant, Georges Le Feuvre et Frank Le Maistre, belles figures qu’éclairent la verve, l’énergie et une vision poétique de leur monde.

Auteur : Roger Jean Lebarbenchon
Editions Isoète
Broché
280 pages
ISBN : 2 905 385 13 8

Logo officiel Normandie Héritage © normandie-heritage.com
Gestion de contenu spip(3.0.17)
Copyright © normandie-heritage.com
Tous droits de diffusion et de reproduction réservés.