Normandie Héritage

Les Oies de Pirou. 


Auteur : nc

Mots clé :

Les Normands avaient vu, la veille, au lever du jour, une quantité d'oies cendrées prendre leur essor au-dessus des remparts ...

Quand les Normands vinrent faire la conquête de ce pays, ceux d’entre eux qui s’emparèrent de cette contrée furent longtemps arrêtés par le Château-Fort de Pirou. Le jugeant imprenable, ils renoncèrent à l’enlever d’assaut et, pour le réduire par la famine, ils en entreprirent le blocus.

Après un siège interminable, ils constatèrent qu’un silence de mort régnait dans le château. Craignant un stratagème, ils laissèrent passer un jour entier, puis le lendemain tentèrent l’escalade. Le château était désert. Ils ne trouvèrent qu’un vieillard grabataire auquel ils promirent la vie sauve s’il leur disait ce qu’étaient devenus le Sire de Pirou, sa famille et sa garnison. Le vieillard leur expliqua alors qu’à l’aide d’un grimoire le Seigneur et toute sa maison s’étaient changés en oies sauvages pour échapper à leurs assaillants. Les Normands se rappelèrent en effet qu’ils avaient vu, la veille, au lever du jour, une quantité d’oies cendrées prendre leur essor au-dessus des remparts.

On sait que, dans les vieilles traditions populaires de Normandie, le sorcier qui s’est changé en bête doit, pour reprendre sa forme humaine, "délire", c’est à dire lire à rebours, la formule qui lui a servi à se "goubliner".

Au bout d’un certain temps, les oies revinrent donc pour retrouver le grimoire qui leur permettrait de "délire" la formule de leur goublinage. Hélas, les Normands avaient brûlé les château et avec lui le livre de magie. Force leur fut donc de rester des oies sauvages ... Mais, depuis lors, elles reviennent chaque année au printemps avec l’espoir de retrouver le grimoire, et, sans l’avoir trouvé, elles repartent à l’automne.

Logo officiel Normandie Héritage © normandie-heritage.com
Gestion de contenu spip(3.0.17)
Copyright © normandie-heritage.com
Tous droits de diffusion et de reproduction réservés.