Normandie Héritage

Par devant le Juge de Paix de Quettehou. 


Auteur : Abbé Charles Birette

Mots clé :

Tradition de Normandie

|

--- Et eune suppôsition que nos-z-ait ieu des mots,
Qui qu’ vo v’lez ? Chu bégaoud n’a po deux lierds d’obiche,
Enlicito par sa criature, une grigbiche …
Ch’est li qui m’a tachie l’ prémie des rabêcos !
Le joue qu’il arrachait des b’zards au coin d’ senclios,
J’creus qu’ j’avisais û bouc, rapport à sa barbiche …
Si je l’ lî dîs --- respé d’vous --- : « Marche d’aveu ta biche ! »
I m’ répounit : « Espèce de questre et de marpôs ! »
Fallait-i don m’ laissie égllapi coume û qu’naille ?...
J’ fis mêine seul’ment de lî saouto à la grichaille,
Et i s’ dépatarit en poussant des orouês …
Mais, si vous conte que j’ lai m’néchie d’û coup d’ faoucille,
Ou bie d’ lî mette la pé par dessus les nâzilles,
Des mentes que tout chenna, Moussue le Juge de paix ! »