La Mouette rieuse


mots cléMots clé :

les oiseaux de Normandie

|

Mouette rieuse
Mouette Rieuse © hjschneider fotolia.com

Oiseau nicheur, de la famille des laridés, la mouette rieuse — mâove en langue normande — ou Chroicocephalus ridibundus, longtemps cantonnée en bord de mer, dans les zones portuaires, les baies, les estuaires, les dunes, les falaises, les marais et les étangs côtiers qui tapissent les 620 kilomètres du littoral normand, du Tréport jusqu’au Mont-Saint-Michel, a depuis quelques décennies essaimé à l’intérieur des terres, allant jusqu’à coloniser le cœur de grandes cités urbaines telles que Caen, Le Havre et Rouen.

Espèce bruyante, cousine du goéland, d’un caractère sociable et peu farouche, réputée pour ses cris rauques assimilables à des
ricanements — d’où son surnom de rieuse —, ce bel oiseau blanc aux formes élancées, au vol rapide et élégant, d’environ 110 cm d’envergure pour une taille ne dépassant guère celle d’un pigeon, est aisément reconnaissable à son bec long et fin de couleur rouge orangé, noir à son extrémité, au capuchon brun foncé qui recouvre parfois sa tête , à son ventre uniformément blanc, à ses ailes grises et aux pointes noires de ses rémiges qui s’étendent jusqu’à la queue

Excellent planeur, capable de s’alimenter en vol comme au sol, la mouette rieuse, de nature opportuniste et chapardeuse, se nourrit essentiellement d’insectes, d’invertébrés marins, de poissons, de vers de terre, de fruits, de graines ou de petits mammifères terrestres, voire de détritus trouvés dans les décharges situées à proximité des zones urbaines.

La mouette rieuse, qui vit en colonie ; une colonie pouvant compter plusieurs centaines voire plusieurs milliers d’individus, se reproduit une fois par an, dès le début du printemps. Les œufs de couleur verdâtre, gris, ocre ou brun, mouchetés de brun olive, au nombre de 2 à 4 par ponte, sont déposés dans un nid tapissé de végétation, le plus souvent installé à même le sol, sur un lit de sable ou de gravier, hors de portée des rapaces et des renards. La couvaison, qui débute après la ponte du dernier œuf, s’étale sur trois à quatre semaines. Les oisillons, nourris au nid durant une dizaine de jours, sont aptes à voler et à prendre leur indépendance 4 à 5 semaines après leur venue au monde.



1593 vues
Evénementiel, Agenda
Evénementiel, Agenda culturel et festif ...
Météo Normandie
Actualités & Prévisions Météo en Normandie ...
sites et blogs normands Annuaire des sites et des blogs normands ... gastronomie, restaurants, cafés de pays Restaurants et Cafés de Pays en Normandie ...
sortir, rendez-vous Rendez-vous annuels et périodiques normands ... fiches recettes, cuisine normande Recettes et Spécialités de Normandie ...
Page d'accueil imprimer la page fil rss Mentions légales Système de Gestion de contenu spip(3.0.17) - Tous droits de diffusion et de reproduction réservés
Copyright © normandie-heritage.com - Marque déposée ®