Evreux


mots cléMots clé :

Evreux

|

Evreux
La Cathédrale Notre-Dame d’Evreux © grandevreuxtourisme.fr

Condensé de 2000 ans d’histoire, la ville d’ Evreux, préfecture du département de l’Eure, se distingue par la diversité et la richesse de son patrimoine, dont certains trésors dorment encore, enfouis dans les entrailles de l’antique Mediolanum.

Entre l’an -58 et -51, avant notre ère, les Aulerques s’insurgent contre les armées romaines, mais la défaite de Vercingétorix, auquel ils ont fourni un contingent de 3000 hommes, les contraint à se soumettre. Les vainqueurs font d’Evreux une des plus belles et des plus florissantes cités de la Gaule. — Vers la fin du IVe s. Saint Taurin, qui évangélise la région de Médiolanum, devient évêque d’Evreux. — En 911, après avoir successivement appartenu aux rois de Paris, de Soisson et de Bourgogne, après avoir été ruinée et pillée par les Vikings, en 892, Evreux devient normande. La cité ébroïcienne, administrée par des comtes particuliers, dont Robert, archevêque de Rouen et fils du duc Richard 1er, prospère durant la période du Moyen âge. Maintes fois convoitée, Henri Ier Beauclerc la dispute à Amaury de Montfort. Sous le règne d’Amaury III, le roi de France Philippe Auguste profite de l’absence de Richard de Lion, retenu captif par l’empereur d’Allemagne, pour s’emparer de la ville et de la citadelle d’Evreux, avec la complicité de Jean sans Terre. Ce dernier, pour regagner les bonnes grâce de son frère de retour en Normandie, fait sauvagement massacrer la garnison du château, provoquant la colère de Philippe Auguste qui prend et réduit la ville en cendres. Richard Cœur de Lion fait rebâtir la ville et la restitue au comte d’Evreux. En 1198, Philippe Auguste se jette à nouveau sur Evreux qu’il livre une seconde fois à la proie des flammes. En 1199, à la mort de Richard Cœur de lion, le roi de France obtient finalement d’Amaury et de Jean sans Terre la cession de la ville d’Evreux au profit de son fils aîné Louis, marié à Blanche de Castille. — En 1252, le comté d’Evreux passe aux mains de Saint Louis, puis, successivement, dans celles du frère du roi, en 1305, sous le règne de Philippe le Bel, puis de Philippe Le Long, avant d’échoir, en 1343, dans celles de Charles II de Navarre, dit Charles le Mauvais . En 1378, Charles le Mauvais, battu par Du Guesclin à la bataille de Cocherel, perd la ville et la citadelle d’Evreux. Le comté d’Evreux est confisqué au profit de la couronne. En 1418, les armées du roi d’Angleterre s’emparent de la ville. Reconquise par les troupes de Charles VII, les Anglais la reprennent à nouveau en 1424. Evreux redevient française en 1441. — En 1562, pendant les Guerres de Religion, la ville d’Evreux, mal défendue contre la Réforme, par le tribunal d’Inquisition établi sous le règne de François 1er, subit un assaut des Calvinistes. En 1590, à l’instigation de son évêque, Claude de Saintes, Evreux prend fait et cause pour la Ligue. Mal lui en prend. L’année suivante, en 1591, alors que la ville tombe aux mains du Maréchal de Biron, Claude de Saintes, en fuite, part se réfugier à Louviers où il est capturé le 6 juin 1591. — En 1649, pendant les troubles de la Fronde, la révolte gronde, avant de se calmer soudainement, l’année suivante, quand les Ebroïciens apprennent l’arrestation des princes coalisés. — A la Révolution, Evreux lutte vainement contre les Montagnards qui tentent de mettre en place un comité de salut public. — Au début de la Seconde Guerre Mondiale, dans l’après-midi et la soirée du 9 juin 1940, les habitants d’Evreux vivent un véritable enfer. A plusieurs reprises, l’aviation allemande fait pleuvoir une pluie de fer et de feu sur la ville, semant la ruine et la désolation. Le centre ville d’Evreux est dévasté. Seule la tour de l’Horloge reste debout. — Quatre ans plus tard, le 12 juin 1944, Evreux fait de nouveau l’objet de bombardements aériens. Le 15 août 1944 , la base aérienne et la ville d’Evreux sont la cible des bombardiers alliés. Une semaine plus tard, le 22 août 1944, les troupes américaines sont aux portes d’Evreux. Les Allemands se replient . Le 23 août 1944, à 7 heures du matin, la ville d’Evreux est libérée par la 30th Infantry Division US du Major Général Leland Hobbs.

Patrimoine et Musées de la Ville d’Evreux


Ancien couvent des Capucins
Ancien couvent des Cordeliers
Ancien couvent des Ursulines.
Ancien immeuble Gomel.
Cathédrale Notre-Dame.

Eglise Saint-Germain de Navarre.
Eglise Saint-Michel.
Eglise Saint-Taurin.
Eglise Sainte-Marie-Madeleine.
Eglise Sainte-Thèrèse.

Evêché et ses dépendances.
Musée Art-Histoire-Archéologie.
Remparts Gallo-romain.
Théâtre municipal.
Tour de l’Horloge.

Personnalités Ebroïciennes

Jean Balue.
François Buzot.
Alexandre Camus.
Geoffroy de Beaulieu.
Nicolas de Bonneville.
Louis de La Tour d’Auvergne.
Jean-Maximilien de Langle.
Pierre de Langle.
Pierre de Navarre.
Guillaume d’Evreux.
Mathieu d’Evreux.
Moïse d’Evreux.
Samuel d’Evreux.
Jacques du Gast.
Nicolas du Gast.
Alfred Duvaucel.
Christian Eurgal.
Philippe Girard.
Jean-Luc Hees.
Henri Hérissey.
Hugues Hourdin
Maxime Laignel-Lavastine.
Léon Lauvray.
Germain le Bathelier.
Jacques le Bathelier.
Jean Le Blond.
Jacques Lecompte-Boinet.
Antoine Leperlier.
Georges L’Hopital
Ernest Maupain.
Roland Plaisance.
Jean-Yves Raimbaud.
Roger Rochard.
Lucien Saint.
Jean-Baptiste Sanadon.
Pierre-Louis Siret.
Saint-Taurin.
Louis Marie Turreau.
Simon Vigor.
Rosalie Vildier.
Léon Walras.


1844 vues
Evénementiel, Agenda
Evénementiel, Agenda culturel et festif ...
Météo Normandie
Actualités & Prévisions Météo en Normandie ...
sites et blogs normands Annuaire des sites et des blogs normands ... gastronomie, restaurants, cafés de pays Restaurants et Cafés de Pays en Normandie ...
sortir, rendez-vous Rendez-vous annuels et périodiques normands ... fiches recettes, cuisine normande Recettes et Spécialités de Normandie ...
Page d'accueil imprimer la page fil rss Mentions légales Système de Gestion de contenu spip(3.0.17) - Tous droits de diffusion et de reproduction réservés
Copyright © normandie-heritage.com - Marque déposée ®