Bernay, Ville d’Art et d’Histoire


mots cléMots clé :

Bernay

|

Cité de caractère, située à l’Ouest du département de l’Eure, à la limite du Pays d’Ouche et du Lieuvin, la commune de Bernay, labélisée "Ville et Pays d’Art et d’Histoire" par le Ministère de la Culture, témoigne des différents styles et courants architecturaux, en usage dans le Pays de Risle, au cours des siècles écoulés.

C’est en 1008, que le nom de Bernai est cité, pour la première fois, dans une charte par laquelle, Richard II , duc de Normandie, donne en dot le domaine de Bernay à son épouse, la duchesse Judith de Bretagne, qui fonde un monastère de Bénédictins , autour duquel un village, puis une ville ne tarde pas à se former. — En 1061, Orderic Vital est nommé abbé de Bernay. — Aux XIIe et XIIIe s. la ville prospère grâce au commerce du drap et du blé qui font le renom de Bernay, mais également aux travaux hydrauliques entrepris par les moines de l’abbaye. — En 1357, pendant la guerre de Cent Ans, opposant les royaumes de France et d’Angleterre, Charles le Mauvais s’empare de la forteresse de Bernay édifiée au XIIe s. et livre aux flammes l’église Sainte-Croix . Entre 1417 et 1449, Bernay est, plusieurs fois, prise et reprise par les différents belligérants. — Sous Charles VII, Bernay, connaît un bref moment d’accalmie que viennent, malheureusement, troubler les guerres de religion. En 1563, les protestants s’emparent de la ville, la livrent au pillage, saccagent l’abbaye et massacrent impitoyablement tous les membres du clergé. Quelques années plus tard, sous la Ligue, François de Bourbon, duc de Montpensier et gouverneur de la Normandie, assiège et prend la ville alors aux mains des Ligueurs. En 1596, la guerre est à peine terminée qu’une épidémie de peste s’abat sur Bernay et ses environs. — En 1628, des moines de la congrégation de Saint-Maur s’installent dans les bâtiments de l’abbaye qu’ils restaurent et embellissent. — A la Révolution, Thomas Lindet, natif de Bernay et curé de Sainte-Croix, est désigné pour représenter le clergé du bailliage d’Evreux aux États généraux de 1789. Le 15 janvier 1793, Thomas Lindet, élu évêque constitutionnel en février 1791, puis député à la Convention, vote la mort du roi Louis XVI . — Du XVIIIe s. jusqu’au milieu du XIXe s. Bernay se développe grâce, notamment, à la fabrication et au commerce de la flanelle et de la toile de lin. — Pendant la seconde Guerre Mondiale, la cité Bernayenne, sous occupation allemande depuis le 15 juin 1940, est libérée, le 24 août 1944, par la 4th Canadian Armoured Division.

Patrimoine et Musées de la Ville de Bernay


Ancien logis abbatial.
Butte aux Anglais.
Couvent des pénitents.

Eglise abbatiale Notre-Dame.
Eglise Notre-Dame de la Couture.
Eglise Sainte-Croix.

Hôtel de la Gabelle.
Musée de la charrette.
Musée des Beaux-Arts.

Personnalités Bernayennes

Jean-Claude Camus
Georges Davy.
Alexandre de Bernay.
Philippe Delerm.
Jean-Michel Duroy.
Jean-Baptiste Huché.
Magdeleine Hue
Jean Jardin.
Auguste Le Prévost.
Nicolas Le Vavasseur.
Gaston Lenôtre
Robert Lindet.
Auguste Mudryaérienne.
Olivier Picard.
Adolphe-André Porée.


1078 vues
Evénementiel, Agenda
Evénementiel, Agenda culturel et festif ...
Météo Normandie
Actualités & Prévisions Météo en Normandie ...
sites et blogs normands Annuaire des sites et des blogs normands ... gastronomie, restaurants, cafés de pays Restaurants et Cafés de Pays en Normandie ...
sortir, rendez-vous Rendez-vous annuels et périodiques normands ... fiches recettes, cuisine normande Recettes et Spécialités de Normandie ...
Page d'accueil imprimer la page fil rss Mentions légales Système de Gestion de contenu spip(3.0.17) - Tous droits de diffusion et de reproduction réservés
Copyright © normandie-heritage.com - Marque déposée ®