Le Trou du Gobelin


mots cléMots clé :

Donjons ou retraites de brigands dans le langage du peuple. A l’en croire, souvent ils ont servi de remparts aux barons de haubert pour abriter leurs dérèglements, d’asiles pour cacher leurs hontes, et de forteresses pour opprimer leurs victimes. Il n’est guère de château, véritable nid d’aigle hérissé à la crête des montagnes, sur lequel il ne circule quelque sombre histoire. Celui de Mortain a la sienne : écoutez-la.

Enlevée à sa famille, une jeune fille, dont la beauté sans exemple, comme toutes les héroïnes de légendes, a frappé les yeux du gouverneur du château. Elle est enfermée dans une des salles hautes du donjon. Quoique de noble lignée, ni sa naissance, ni sa grâce, ni ses larmes n’ont pu attendrir son geôlier. Sa famille a épuisé tous les moyens en son pouvoir pour arriver jusqu’à elle. Nul ne sait du reste, quel est son ravisseur ; tous ignorent le lieu où celui-ci a déposé son larcin.
Cependant toutes les tentatives faites par le gouverneur auprès de sa belle prisonnière ont été infructueux. Vouée dès l’enfance à la Sainte Vierge, la jeune fille invoque constamment le secours de sa puissante patronne. Son unique confiance est dans la mère des affligés. Abandonnée des hommes, qui l’oublieront bientôt, elle n’a d’espoir que dans le Ciel.
Marie jouit pourtant d’une liberté apparente. Il lui est même loisible, au bout de quelque temps, de circuler dans les cours du château, dans l’enclos planté d’arbustes qui sert de jardin, et dans les divers bâtiments dépendant de la forteresse. Le geôlier espère avec le temps parvenir à se faire aimer, car elle lui a inspiré de tels sentiments qu’il a oublié jusqu’aux entraînements de la séduction.

Un souterrain, dont elle découvre bientôt l’entrée, peut favoriser sa fuite. Il est sous le donjon même. Marie n’hésite pas. Elle avance intrépidement dans la galerie souterraine et ténébreuse : la Sainte Vierge la guide. Appuyant ses mains contre les murailles, elle marche bien longtemps dans l’obscurité, se heurtant parfois à un bloc échappé de la voûte ; parfois se frappant la tête contre les parois des murs et contre la voûte elle-même, qui est basse et humide. Souvent aussi elle rencontre plusieurs sentiers souterrains et elle est obligée de revenir sur elle-même pour trouver une issue. Enfin elle aperçoit une lueur et arrive près de l’enceinte de la ville, toute proche de l’église paroissiale. Elle est sauvée et libre.
En souvenir de son heureuse délivrance, Marie qui se voua bientôt au cloître, fit édifier au chevet de l’église de Mortain la rotonde qui sert de temple à la Vierge. C’est là qu’elle avait été rendue à la liberté. C’est là, sous l’autel même, qu’est cachée l’issue du souterrain.
Mais quant à son orifice, depuis cette époque, il fut constamment gardé avec soin. Dérobé à tous les yeux par le noir feuillage d’un laurier dix fois séculaire et constamment renaissant, il devint la demeure du Gobelin, qui personnifie l’un des plus mauvais génie de la contrée, affecta même de ne plus quitter cette galerie, qui a conservé le nom de Trou du Gobelin ; et l’on montrait encore, il y a trente-cinq ans à peine, la pierre qui lui servait d’âtre, la petite margelle où il se désaltérait, et le creux taillé dans le roc vif dans lequel il passait ses journées, car la nui il avait l’habitude de se retirer à l’entrée de la voûte.
La poudre à canon a réduit la pierre en mille éclats, et des éboulements nombreux ont obstrué l’entrée du souterrain.


Légendes Normandes - Huitième Edition - 1927
Hippolyte Sauvage
Graphie conservée.



3042 vues
Evénementiel, Agenda
Evénementiel, Agenda culturel et festif ...
Météo Normandie
Actualités & Prévisions Météo en Normandie ...
sites et blogs normands Annuaire des sites et des blogs normands ... gastronomie, restaurants, cafés de pays Restaurants et Cafés de Pays en Normandie ...
sortir, rendez-vous Rendez-vous annuels et périodiques normands ... fiches recettes, cuisine normande Recettes et Spécialités de Normandie ...
Page d'accueil imprimer la page fil rss Mentions légales Système de Gestion de contenu spip(3.0.17) - Tous droits de diffusion et de reproduction réservés
Copyright © normandie-heritage.com - Marque déposée ®