Richard III de Normandie


mots cléMots clé :

Falaise
Richard III de Normandie - Piédestal de la statue équestre du Conquérant à Falaise © JCG

Prince brave et généreux, cinquième duc de Normandie, fils aîné de Richard II de Normandie et de Judith de Bretagne, Richard III est né vers 1008. Dès 1024, on le voit guerroyer contre Hugues, évêque d’Auxerre et comte de Chalon-sur-Saône qui retient prisonnier le gendre du duc Renaud, comte de Bourgogne. Le 23 août 1026, il succède à son père et ceint la courronne ducale.

En janvier 1027, Richard III épouse Adèle de France, comtesse d’Auxerre et de Corbie, fille du roi de France Robert le Pieux et de Constance d’Arles. De cette union naîtra Alix de Normandie, née en 1027, qui épousera Ranulphe Ier de Briquessart, Seigneur de Briquessart, fils d’Anquetil de Briquessart, en 1050.

Richard III, à peine arrivé au trône, investit son frère Robert du comté d’Hiesmes, selon les dernières volontés du feu duc. Mais celui-ci, estimant sa part trop petite, eut bientôt levé l’étendard de la révolte ; il prétendit rétablir l’égalité de partage et s’empara de la ville de Falaise. Son frère n’était pas disposé à se laisser dépouiller, il lève des troupes, marche sur la ville usurpée, la fait rentrer dans le devoir, s’avance jusqu’au milieu du comté d’Hiesmes, et le soumet en peu de jours . Robert tremblant s’humilie, demande pardon et l’obtient ; on signe la paix, et la bonne intelligence paraissait rétablie, lorsque Richard III, à la suite d’un repas avec quelques amis, mourut dans des douleurs effroyables . La plupart des convives éprouvèrent le même sort ; des soupçons d’empoisonnement se répandirent, et la clameur publique en accusa Robert, d’après ce principe que le crime doit être imputé à celui qui en profite.
Le prince et ses amis s’efforcèrent de rejeter les soupçons sur le comte du Mans, ennemi du duc de Normandie ; mais une tache indélébile resta empreinte sur le vassal que cette mort rendait souverain.
Richard laissait un bâtard que l’on nommait Nicolas . On sait que l’illégitimité n’était pas toujours un obstacle à la succession au trône de Normandie. Ce principe, qui devait recevoir une nouvelle application dans l’avènement du fils même de Robert, fut alors rejeté bien loin. On déclara Nicolas inhabile à succéder, et l’on se hâta d’en faire un moine . L’élévation de Robert ne trouva plus d’obstacles, et il s’empara du pouvoir que son frère laissait vacant après un règne de deux années .



1805 vues
Evénementiel, Agenda
Evénementiel, Agenda culturel et festif ...
Météo Normandie
Actualités & Prévisions Météo en Normandie ...
sites et blogs normands Annuaire des sites et des blogs normands ... gastronomie, restaurants, cafés de pays Restaurants et Cafés de Pays en Normandie ...
sortir, rendez-vous Rendez-vous annuels et périodiques normands ... fiches recettes, cuisine normande Recettes et Spécialités de Normandie ...
Page d'accueil imprimer la page fil rss Mentions légales Système de Gestion de contenu spip(3.0.17) - Tous droits de diffusion et de reproduction réservés
Copyright © normandie-heritage.com - Marque déposée ®