Geoffroy V d’Anjou


mots cléMots clé :

Etienne de Blois

|

Mathilde

|

Plantagenêts

|

Geoffroy V d'Anjou
Pierre tombale de Geoffroy V d’Anjou - Musée d’histoire et d’archéologie - Le Mans

Fils de Foulques V d’Anjou, comte d’Anjou, de Tours et du Maine, et d’Erembourg de Beaugency, Geoffroy V d’Anjou "le Bel", dit Plantagenêt, est né en août 1113. C’est le 17 juin 1128, que Geoffroy V d’Anjou, à peine âgé de 15 ans, épouse Mathilde de Normandie, de onze ans son aînée, veuve de Henri V, empereur du Saint Empire romain germanique, et fille de Henri Ier Beauclerc, fils cadet de Guillaume de Conquérant, duc de Normandie et roi d’Angleterre. Cette union, célébrée dans la cathédrale du Mans, huit ans après la disparition de Guillaume Adelin , tout en mettant un terme définitif aux querelles opposant duchés d’Anjou et de Normandie, préfigure l’avènement d’une nouvelle lignée de duc-rois : la dynastie Plantagenêt.

En 1129, Foulques V, pressenti par le roi Louis VI de France pour succéder à Baudouin II de Jérusalem, cède l’ensemble de ses titres à son fils Geoffroy avant de prendre le chemin de la Palestine. Le 1er décembre 1135, le roi Henri Ier d’Angleterre disparaît, laissant à sa fille Mathilde le trône ducal et la couronne royale en héritage. Avec l’approbation du pape Innocent II et des barons anglo-normands, reniant leur serment d’allégeance fait au défunt roi, Etienne de Blois , comte de Mortain et de Boulogne, neveu du roi Henri Ier, évince Mathilde du trône d’Angleterre et de Normandie, en se faisant proclamer et couronner roi d’Angleterre dans l’abbaye de Westminster, le 22 décembre 1135. Tandis que Mathilde tente de faire valoir ses droits, Geoffroy se lance à la conquête du duché de Normandie. Après avoir ravagé le comté de Mortain, les troupes angevines tentent vainement de s’emparer du Cotentin et de la Haute Normandie où le gendre d’Etienne mène la résistance. Le 25 février 1137, Étienne débarque sur le continent afin de rendre l’hommage au roi de France, Louis VI le Gros, pour le duché de Normandie qu’il cède, trois mois plus tard, à son fils Eustache. En juillet 1137, Etienne, dans l’incapacité à s’opposer à Geoffroy V, conclut une trêve de deux ans avec le comte d’Anjou, moyennant une rente annuelle de 2000 livres.

Après une brève accalmie, la guerre reprend de plus belle entre les partisans de Mathilde et d’Etienne. Le 2 février 1141, la bataille de Lincoln tourne à l’avantage des partisans de Mathilde. Etienne, défait et capturé, est emprisonné au château de Bristol . Apprenant la nouvelle, Geoffroy investit le duché de Normandie. Les villes de Caen, Bayeux, Lisieux et Falaise tombent, une à une, aux mains des Angevins. Avranches capitule en 1143. Le 19 juin 1144, Geoffroy V est sacré duc de Normandie dans la cathédrale de Rouen . La prise d’Arques, en 1146, marque la fin de onze années de reconquête.

Alors que, de l’autre côté de la Manche, l’Angleterre est livrée à l’anarchie, que les combats redoublent d’intensité, le calme revient peu à peu en Normandie. En 1150, Geoffroy V remet la couronne ducale de Normandie à son fils aîné, Henri, âgé de dix sept ans, qui reprend à son compte le combat de Mathilde visant à recouvrer l’héritage familial usurpé par Étienne de Blois. Geoffroy V d’Anjou disparaît le 7 septembre 1151 à Château-du-Loir. Son corps est inhumé dans la cathédrale Saint-Julien du Mans.



1980 vues
Evénementiel, Agenda
Evénementiel, Agenda culturel et festif ...
Météo Normandie
Actualités & Prévisions Météo en Normandie ...
sites et blogs normands Annuaire des sites et des blogs normands ... gastronomie, restaurants, cafés de pays Restaurants et Cafés de Pays en Normandie ...
sortir, rendez-vous Rendez-vous annuels et périodiques normands ... fiches recettes, cuisine normande Recettes et Spécialités de Normandie ...
Page d'accueil imprimer la page fil rss Mentions légales Système de Gestion de contenu spip(3.0.17) - Tous droits de diffusion et de reproduction réservés
Copyright © normandie-heritage.com - Marque déposée ®