Normandie Héritage

Le cyclamen sauvage. 


Auteur : Normandie Héritage

Mots clé :

cyclamen

|

Cyclamens sauvages / Cyclamen europaeum

A l’instar de la primevère qui annonce chaque année l’arrivée du printemps, le cyclamen sauvage, ou Cyclamen europaeum, appelé aussi « amulette » , de la famille des Primulacées, qui fleurit à l’ombre des talus et à l’orée des bois dès les premiers jours du mois de septembre, jusqu’au milieu de l’hiver, marque le début de l’automne.

Plante vivace à tubercule , typique des milieux ombragés, le cyclamen sauvage, dont la hampe florale se dresse au-dessus d’un feuillage vert, tacheté d’argent, affectionne les sols bien drainés. Composées d’une corolle formée de cinq pétales, au pourtour légèrement ondulé, ourlé de blanc, supportée par un pédoncule fin et élancé d’une dizaine de centimètres, ses fleurs, de petites tailles, gracieuses, abondantes et délicieusement parfumées, arborent toutes les nuances de couleurs du rouge vif au blanc éclatant.

Rustique, résistant , détestant la sécheresse, ne craignant ni la neige, ni le froid, le cyclamen sauvage, s’est particulièrement bien acclimaté en terre normande où il bénéficie d’un climat et d’un milieu idéalement propices à son développement. Plante extraordinaire par bien des aspects, symbole d’Amour durable , le cyclamen est une des rares espèces végétales dont les pédoncules floraux, une fois fécondés, se tordent du sommet à la base, adoptant une forme tire-bouchonnée, afin de déposer au sol leurs capsules de graines, à proximité du pied mère.