La Tour du Gros-Horloge de Rouen


mots cléMots clé :

Rouen

|

Rouen
Le Gros Horloge de Rouen

Monument emblématique de la ville de Rouen, la tour du Gros-Horloge a été édifiée au 14e siècle par Jehan de Bayeux. Chacune des deux façades du beffroi Renaissance, qui abrite les cloches communales, est ornée d’une horloge monumentale, en plomb doré, richement décorée. Composée d’un double quadrant, dotée d’une aiguille des heures surmontée d’un agneau, symbole des armes de la ville, l’horloge, qui surplombe l’arche de pierre enjambant la rue reliant la place du Vieux-Marché à la cathédrale, est également dotée d’ un semainier et d’un globe indiquant les différentes phases lunaires .


En lan de l’incarnation nre segnour. mil ccc. xxiiii. et neuf. fu comence cest berfroy : et es ans eensuiuas iusque en lan mil. ccc. xxiiii, et xviii. fu fait et parfait. ou quel temps noble home mess. guille de belley Gues cheuallier chambellen du Roy nostre Sire estoit cappitaine de cette ville honorables home pourueu et sage iohan de latuille bailly et sire guillaume alorge. Dohan mustel.guille. de gaugy. Richard de Sommery. Nicolas leroux. Gaultier campion, conseillers de la dicte ville. et pierre hermé reseueur dicelle.

Telle est l’inscription, gravée sur une plaque de cuivre parfaitement conservée, placée au-dessus de la porte du bas de l’escalier qui conduit à la tour. Cet escalier se compose de deux cents degrés. La cloche qui est au sommet du Beffroi offre une autre inscription. On voit qu’elle s’appelle Rouvel et non Rembol, comme le veut la tradition ; mais elle est plus connue encore sous le nom de cloche d’argent, quoiqu’il ne soit pas entré un atome de ce métal dans sa composition. Elle sonne tous les soirs, depuis neuf heures jusqu’à neuf heures un quart. C’est précisément le couvre-feu établi en Angleterre par Guillaume-le-Conquérant. On la met aussi en volée à l’occasion des fêtes nationales et des calamités publiques. C’est peut-être ce qui explique la différence de sensations que le son de cette cloche fait éprouver à quelques personnes. L’horloge fut achevée en 1447 ; on l’appelait alors l’Horloge du beffroy. La voûte en pierre fut construite, en 1527, sur le travers de la rue, à l’endroit qu’on appelait encore la Porte de Massacre. Aux deux côtés de cette arcade sont des médaillons et des cadrans.

Sous la voûte, au milieu, dont des sculptures représentant un berger et des moutons. De chaque côté sont d’autres moutons paissant. A gauche, en regardant le Vieux-Marché, on lit cette inscription : Animam suam ponit pro ovibus suis : ce qui indiquerait suffisamment l’allégorie de cette composition, si l’on ne voyait pas en regard ces autres paroles : Pastor bonus. A côté de l’arcade, vers la rue des Vergetiers, s’élève la tour du Beffroi. On voit, à son sommet, un dôme au-dessus duquel est la campanille. De la plate-forme, qui est entourée d’une grille en fer, l’oeil découvre la ville en son entier.


Rouen, Son Histoire, ses Monuments, ses environs.
François-Théodore Licquet - 1862.



2341 vues
Evénementiel, Agenda
Evénementiel, Agenda culturel et festif ...
Météo Normandie
Actualités & Prévisions Météo en Normandie ...
sites et blogs normands Annuaire des sites et des blogs normands ... gastronomie, restaurants, cafés de pays Restaurants et Cafés de Pays en Normandie ...
sortir, rendez-vous Rendez-vous annuels et périodiques normands ... fiches recettes, cuisine normande Recettes et Spécialités de Normandie ...
Page d'accueil imprimer la page fil rss Mentions légales Système de Gestion de contenu spip(3.0.17) - Tous droits de diffusion et de reproduction réservés
Copyright © normandie-heritage.com - Marque déposée ®