Parc et Jardins du Château d’Acquigny


mots cléMots clé :

Acquigny

|

Jardins

|

Acquigny
Le Château d’Acquigny © chateau-acquigny.fr

Site fortifié, ceint de puissantes murailles et de larges fossés, dominant le cours de la rivière Eure, le château d’Acquigny, édifié au cours du haut Moyen Âge, joue un rôle de première importance dans les conflits opposant le royaume de France au duché de Normandie puis à la couronne d’Angleterre au cours de la guerre de Cent Ans. Refuge des partisans de Charles II de Navarre, au lendemain de la bataille de Cocherel, ses occupants opposent une résistance farouche à l’armée du roi de France conduite par Jean Bureau de la Rivière . Quand, en 1450, après plusieurs dizaines d’années de guerre, les armées du roi d’Angleterre quittent le continent, le château d’Acquigny n’est plus qu’un vaste amas de ruines .

C’est en lieu et place de l’ancien château médiéval, entre l’Eure et l’Iton, au pied de hautes collines qui le protègent des vents froids, que se dresse l’actuel château Renaissance d’Acquigny bâti vers 1550 à la demande d’ Anne de Montmorency Laval, cousine du roi de France Henri II et proche de la reine Catherine de Médicis. Conçu par l´architecte Philibert de l´Orme , il s´inspire de l’amour éternel d’ Anne de Montmorency pour son époux, Louis de Silly, Seigneur de La Roche-Guyon. Cette somptueuse demeure construite sur le plan de leurs quatre initiales entrelacées "A.L.L.S", origine d´un plan complexe, relève d´une construction originale d´une rare élégance centrée sur une gracieuse tourelle à double loggias reposant sur une trompe en forme de coquille Saint-Jacques.

Le château et le parc sont progressivement agrandis et transformés au XVIIIème siècle. A partir de 1745, le Président d’Acquigny, Président à mortier du Parlement de Normandie, fait agrandir le château par l’architecte Charles Thibault en prolongeant les deux corps de bâtiments de la façade d’honneur de constructions légères surmontées de balustres s´associant harmonieusement à l’édifice originel, comme pour en agrandir ou épanouir ses ailes accueillantes. Dans les dernières années de son existence, le Président d’Acquigny entreprend la construction d’un ermitage, accolé à l’église, dénommé le « Petit Château », dans le but de s’y retirer et d’y vivre selon la règle de la Grande Trappe de Soligny tout en menant à son terme une œuvre qui lui tient à cœur, la construction d’églises. L’ensemble des bâtiments, datant de la seconde moitié du XVIIIe siècle, constitue un ensemble homogène en briques cuites sur le domaine et en pierres de taille .

Le parc et les jardins

Le parc romantique, au confluent de l’Eure et de l’Iton, sert d’écrin à ce château Renaissance. Du vaste parc à la française, subsistent l’orangerie au briques pastel avec sa collection d’agrumes, le potager verger entouré de canaux, le grand miroir, de vastes perspectives, de magnifiques arbres : platanes d’orient, tilleuls et puissants marronniers, sophoras du japon, cyprès de Louisiane ...
Ce parc, d’une quinzaine d’hectares, voit le jour à la fin du XVIIIème siècle. Le réseau de canaux rectilignes et perpendiculaires est alors complété par une rivière serpentine où se reflètent dans les bassins le château, les arbres de tailles spectaculaires ou exotiques, les arbustes. Inspiré par « les rêveries d´un promeneur solitaire » de Jean-Jacques Rousseau et par Goethe, un pont romantique, un chemin de roches, des cascatelles, et une cascade monumentale agrémentent cette rêverie au fil de l´eau et de l´histoire.

Conçu à la même période, le parc paysager est spécialement dessiné pour mettre en valeur le château et le site. L’alternance toute en courbe de pelouses, de bosquets d’arbres et d´arbustes à fleurs pour toutes les saisons et de plans d´eau constitue un paysage harmonieux tout en douceur. Dans ce site, chaleur et eau se conjuguent permettant la plantation en pleine terre de plantes de régions chaudes et un développement inhabituel d’arbres exceptionnels par leur taille et leur rareté : des platanes, jusqu’à huit mètres de circonférence, qui culminent jusqu’à quarante sept mètres cinquante au-dessus du sol, des pins laricio, des séquoias, des cyprès de Louisiane, des hêtres des pourpres et des sophoras du Japon offerts par Jussieu au Président d’Acquigny en 1768.
En perpétuelle évolution, le parc s’enrichit, d’années en années, de nouvelles essences et plantes de collection : des cèdres du Liban, de l´Atlas ou de l’Himalaya, des féviers d’Amérique, des tulipiers de Virginie, des pins parasol, d’yuzu , de mûriers, des micocouliers, des arbousiers, ou arbres aux fraises, des metaséquoïa glyptostroboïdès et ginkobiloba , de nombreuses variétés de bouleaux, de zcercidiphyllum, ou arbre au caramel, et d’arbres aux mouchoirs.

Bienvenue au Château d’Acquigny

A une heure de Paris, entre Rouen et Evreux, à mi-chemin de Giverny et du Champ de Bataille, le parc et les jardins du Château d’Acquigny vous ouvrent leurs portes, tous les jours de juillet et août de 14h00 à 19h00, les week-ends et jours fériés, du 1er dimanche d’avril au dernier dimanche d’octobre de 14h à 18h ; une invitation à une promenade dans un cadre idyllique, à la fois historique, botanique et romantique, au cours de laquelle vous pourrez goûter au charme, à la beauté apaisante et à la fraîcheur d’un parc romantique servant d’écrin à un élégant château Renaissance.

Visite, libre ou guidée, autour du château à 15h30 et 16h30.
Groupes (20 personnes minimum) : toute l’année sur rendez-vous.
Accès fauteuils roulants sur 80% de la promenade.
Toilettes handicapés.

Acquigny
Vue générale du Château d’Acquigny © chateau-acquigny.fr
Acquigny
Tour escalier du Château d’Acquigny © chateau-acquigny.fr
Acquigny
L’orangerie du Château d’Acquigny © chateau-acquigny.fr
Acquigny
Le jardin potager du Château d’Acquigny © chateau-acquigny.fr
Acquigny
La rivière Serpentine © chateau-acquigny.fr
Acquigny
La cascade - Parc du Château d’Acquigny © chateau-acquigny.fr




1949 vues
Evénementiel, Agenda
Evénementiel, Agenda culturel et festif ...
Météo Normandie
Actualités & Prévisions Météo en Normandie ...
sites et blogs normands Annuaire des sites et des blogs normands ... gastronomie, restaurants, cafés de pays Restaurants et Cafés de Pays en Normandie ...
sortir, rendez-vous Rendez-vous annuels et périodiques normands ... fiches recettes, cuisine normande Recettes et Spécialités de Normandie ...
Page d'accueil imprimer la page fil rss Mentions légales Système de Gestion de contenu spip(3.0.17) - Tous droits de diffusion et de reproduction réservés
Copyright © normandie-heritage.com - Marque déposée ®