Normandie Héritage

Jean-François Millet. Peintre du Monde Paysan


Auteur : Normandie Héritage

Mots clé :

Jean-François Millet

|

Peintures et Pastels

|

Réalisme

|

Jean-François Millet - Cliché de Félix Tournachon dit Nadar Jean-François Millet : L'église de Gréville - Huile sur toile - 1871/1874 - Musée d'Orsay Jean-François Millet : La Couturière - Huile sur toile - 1871 - Musée d'Orsay Jean-François Millet : L'Angélus - Huile sur toile - 1857/1859 - Musée d'Orsay Jean-François Millet : Les glaneuses - Huile sur toile - 1857 - Musée d'Orsay Autoportrait en buste de Jean-François Millet - Craie noire - 1846

Fils aîné d’une modeste famille de paysans, Jean-François Millet, peintre, pastelliste, graveur et dessinateur normand, est né le 4 octobre 1814 au hameau de Gruchy situé sur la commune de Gréville-Hague, dans le département de la Manche.

Berger dès son enfance, tout en s’adonnant aux travaux de la terre, il s’instruit et découvre, grâce à son oncle, les grands auteurs classiques tels Homère et Virgile mais aussi Montaigne, Shakespeare, Milton, Chateaubriand et Victor Hugo. En 1833, passionné par le dessin, Jean-François Millet quitte la ferme familiale pour rejoindre l’atelier cherbourgeois de Paul Dumouchel et de Lucien Théophile Ange Sosthène Langlois de Chévreville où il s’initie à la peinture jusqu’en 1837. Muni d’une bourse offerte par la municipalité de Cherbourg, il rejoint l’école des beaux-arts de Paris où il devient l’élève de Paul Delaroche.

Peintres & Sculpteurs Normands ...