Normandie Héritage

La Digitale pourpre. 


Auteur : Normandie Héritage

Mots clé :

Digitale pourpre / Digitalis purpurea  © Jean-Claude Girard

La digitale pourpre, ou Digitalis purpurea, plante commune, bisannuelle ou vivace , réputée pour sa toxicité, appartenant à la famille des Scrophulariacées, se développe le plus souvent sur des sols frais et pauvres en calcaire, le long des chemins, des routes, en lisière de bois et sur les talus.

La digitale pourpre, aisément identifiable par sa tige creuse, duveteuse, longue et élancée, par ses feuilles crénelées en forme de fer de lance et sa grappe florale composée de corolles de couleur pourpre dont la taille va s’amenuisant plus on se rapproche de l’extrémité supérieure de la plante, peut atteindre une hauteur de deux mètres. Une exposition au soleil ou à la mi-ombre convient idéalement à sa croissance et son épanouissement. La digitale qui, chaque année repart du pied, fleurit de juin à septembre mais uniquement à partir de sa seconde année d’existence ; la toute première pousse se résumant généralement à une simple corole de feuilles. En fin de saison, ses fleurs composées de cinq pétales soudés, bordées d’un liseré blanc sur leurs faces supérieures et mouchetées à l’intérieur, cèdent la place à des capsules duveteuses de forme ovale renfermant une multitude de petites graines vite disséminées par les vents d’automne.

De nombreux poisons existent dans la nature. Leur absorbtion peut, selon les circonstances, entraîner la mort. Dans le cas de la digitale pourpre, la tige, les feuilles et les fleurs contiennent un poison extrêmement puissant, la digitoxine, qui agit sur le rythme cardiaque, le système nerveux et digestif. Aussi est-il fortement déconseillé de toucher ou d’aborber quelque partie que ce soit de cette herbacée sous peine de s’exposer à de graves ennuis de santé.

Logo officiel Normandie Héritage © normandie-heritage.com
Gestion de contenu spip(3.0.17)
Copyright © normandie-heritage.com
Tous droits de diffusion et de reproduction réservés.