Le Héron cendré


mots cléMots clé :

les oiseaux de Normandie

|

Héron cendré
Héron cendré © Jean-Claude Girard

Espèce protégée, vivant en colonie, bien représentée dans les vallées de la Seine et de l’Eure, le héron cendré, ou Ardea cinerea, considéré comme le plus grand des hérons européens, affectionne tout particulièrement les zones peu fréquentées, situées aux abords de cours d’eau et d’étangs, de marais et de prairies humides, où il peut aisément nicher et trouver une nourriture abondante dans des eaux peu profondes, de préférence poissonneuses.

Cet échassier de grande taille, de la famille des Ardeidés, au port et au vol majestueux, mesurant près d’un mètre, pour une envergure d’environ 1,85 mètre et un poids moyen de 1700 grammes, est aisément reconnaissable à son plumage à dominante gris pigeon, à sa poitrine tachetée de noir, à sa tête et à son cou, long et fin, de couleur blanche, à son bec pointu, jaune orangé, en forme de dague, aux deux longues plumes, appelées aigrettes, qui ornent le dessus de sa tête, et à ses longues pattes jaunes grisâtres.

Le héron cendré, qui se nourrit essentiellement de petits poissons, d’anguilles et de batraciens, sans pour autant dédaigner les insectes, les escargots, les petits rongeurs et les reptiles, s’avère être aussi fin pêcheur que grand chasseur. A l’affût, totalement immobile durant de longues minutes, il peut, en un éclair, capturer, de son bec puissant, la moindre proie passant à sa portée, grâce à son ouïe extrêmement développée et à son excellente vision frontale.

Oiseau monogame, le héron cendré se reproduit une fois par an, au début du printemps. Les oeufs de couleur bleu vert pale, au nombre de 3 à 4 par ponte, sont déposés dans un nid de branchages, d’environ un mètre de diamètre pour une cinquantaine de centimètres de hauteur, généralement implanté au sein d’une heronnière . La couvaison, assurée aussi bien par le mâle que par la femelle, dont la durée est estimée à trois ou quatre semaines, débute dès la ponte du premier ou du deuxième oeuf ; ce phénomène entraînant bien souvent un décalage des naissances. Les oisillons, nourris au nid, recouverts d’un duvet entièrement gris et coiffés d’une huppe dès leur venue au monde, atteignent la taille adulte au terme de 6 à 7 semaines.



1488 vues
Evénementiel, Agenda
Evénementiel, Agenda culturel et festif ...
Météo Normandie
Actualités & Prévisions Météo en Normandie ...
sites et blogs normands Annuaire des sites et des blogs normands ... gastronomie, restaurants, cafés de pays Restaurants et Cafés de Pays en Normandie ...
sortir, rendez-vous Rendez-vous annuels et périodiques normands ... fiches recettes, cuisine normande Recettes et Spécialités de Normandie ...
Page d'accueil imprimer la page fil rss Mentions légales Système de Gestion de contenu spip(3.0.17) - Tous droits de diffusion et de reproduction réservés
Copyright © normandie-heritage.com - Marque déposée ®