Le Pigeon ramier


mots cléMots clé :

les oiseaux de Normandie

|

Pigeon ramier
Pigeon ramier © Jean-Claude Girard

Espèce de pigeon européen sédentaire de la famille des Columbidés, le pigeon ramier, ou Columba palumbus, est un oiseau nicheur qui affectionne tout particulièrement les zones de plaine et de bocage, riches en nourriture et en couverts, les sous-bois, les parcs et les jardins, sans pour autant dédaigner les espaces urbains qu’il a colonisé depuis quelques décennies.

Colombidé de taille moyenne, d’aspect dodu, mesurant une quarantaine de centimètres de la tête à la queue, le pigeon ramier, d’une envergure comprise entre 70 et 80 centimètres pour un poids moyen oscillant entre 460 et 570 grammes, est aisément reconnaissable à son plumage bleu grisé, à l’iris de ses yeux entouré d’un cercle gris clair, à son bec légèrement recourbé, jaune à son extrémité, surmonté d’une protubérance cornée, à la présence d’un collier ou d’une tache blanche, située de part et d’autre de son cou, et à la couleur de ses pattes.

Oiseau d’une rare agilité, au vol rapide et ondulé, le pigeon ramier, qui peut se déplacer sur de longues distances, se nourrit aussi bien au sol que dans les arbres. Son régime alimentaire se compose essentiellement de végétaux, de céréales, de graines glanées dans les champs, de jeunes pousses, de bourgeons, de fruits et de racines, voire d’insectes, de vers de terre et d’escargots.

Le pigeon ramier se reproduit de une à trois fois l’année, d’avril à septembre. Le nid, constitué de brindilles enchevêtrées, est le plus fréquemment installé à hauteur respectable, dans la ramure des arbres — d’où son nom de ramier — voire, en ville, sur un balcon ou sur une corniche. Les œufs blancs et lisses, au nombre de 2 par ponte, sont couvés, alternativement par la femelle et le mâle, durant une quinzaine de jours. Les oisillons, nus et aveugles à la naissance, nourris au lait de pigeon durant les premiers jours de leur existence, quittent pour la première fois le nid après trois à quatre semaines passées sous la surveillance étroite de leurs parents. Les juvéniles, aptes à voler, prennent leur indépendance quatre à six semaines plus tard.



1210 vues
Evénementiel, Agenda
Evénementiel, Agenda culturel et festif ...
Météo Normandie
Actualités & Prévisions Météo en Normandie ...
sites et blogs normands Annuaire des sites et des blogs normands ... gastronomie, restaurants, cafés de pays Restaurants et Cafés de Pays en Normandie ...
sortir, rendez-vous Rendez-vous annuels et périodiques normands ... fiches recettes, cuisine normande Recettes et Spécialités de Normandie ...
Page d'accueil imprimer la page fil rss Mentions légales Système de Gestion de contenu spip(3.0.17) - Tous droits de diffusion et de reproduction réservés
Copyright © normandie-heritage.com - Marque déposée ®