L’Abbaye Notre-Dame de Hambye


mots cléMots clé :

Hambye

|

Abbaye Notre-Dame de Hambye
L’Abbaye Notre-Dame de Hambye © JCG

L’abbaye Notre-Dame de Hambye, classée monument historique en 1905, dont les ruines majestueuses de l’église abbatiale de style gothique dominent la verdoyante vallée de la Sienne, a été fondée en 1147 par Guillaume Paynel, maître des lieux. Bénéficiant de la protection de la Noblesse normande dont celle de Henri II, roi d’Angleterre et duc de Normandie, mais aussi des papes Alexandre III, Grégoire X et Clément V, l’Abbaye d’Hambye connaîtra une période florissante jusqu’au milieu du 16ème siècle. Confisqués au moment de la révolution, devenus biens nationaux, l’abbatiale et le cloître encore intacts sont vendus en 1810 et transformés en carrière de pierres.

Le monastère de Hambie n’est qu’à une lieu du village. Après avoir longtemps monté, nous entrâmes dans un sentier pittoresque, qui nous conduisit à un bois. Au milieu de ce bois, nous nous trouvâmes transportés sur la crête d’un mont qui domine une belle vallée, la petite rivière de Syenne se précipite dans son sein et y décrit mille petits détours. Comme nous traversions le bois en descendant la colline, nous entrevîmes l’église ruinée de l’abbaye : elle est située au pied de la montagne, dans une retraite ouverte entre les rochers et le ruisseau. Il est impossible de ne pas être frappé du contraste qui existe entre la situation du château et celle du monastère : l’un se montre à nu sur le sommet orgueilleux d’une éminence ; l’autre a préféré un site plus humble, mais aussi plus tranquille ; à l’un l’éclat, le tumulte ; à l’autre le mystère, le silence ; pouvaient-ils être tous les deux plus convenablement placés ?

L’église de l’abbaye est entourée de ruines assez nombreuses pour pouvoir revêtir un aspect pittoresque. Elle se compose d’une nef dépourvue d’ailes latérales, d’un chœur isolé avec des chapelles derrière. La nef est longue et étroite. Ses murailles sont d’une hauteur peu commune ; son toit a disparu. Les arcades qui supportent la tour sont aussi très élevées. Elles reposent sur quatre grands contreforts de forme octogonale. Les fenêtres sont en lancette et d’une longueur remarquable.
Les chœur est environné de colonnes qui supportent des arcades très étroites. Les chapiteaux de ces colonnes sont décorés d’un feuillage dessiné avec goût et délicatement travaillé.
Les arcades qui donnent entrée dans les chapelles derrière le chœur sont circulaires. A l’extrémité de chaque transept on remarque une grande fenêtre en pointe. La tour a des fenêtres à têtes rondes. L’extrémité Est n’existe plus. A l’extérieur du chœur sont rattachés des contreforts aériens unis.
On retrouve encore une portion considérable de la maison d’habitation du couvent, ainsi qu’une partie du cloître qui présente des arcades circulaires et qui paraît être plus ancienne que les reste des bâtiments encore existants.

L’abbaye de Hambie fut fondée par Guillaume Paynel à qui appartenait le château situé sur la colline. Il signa l’acte de fondation en 1145, en présence d’Algare, évêque de Coutances, et d’autres personnes respectables – Si l’on en croyait cependant les annales de Hambie, il faudrait attribuer cet honneur à Jeanne Paynel : à les entendre, cette noble dame aurait entrepris ces pieux travaux dans la première moitié du XVe siècle. Mais nous ferons remarquer qu’un couvent et une église ne sont pas choses périssables, et qu’il est possible, et même probable, que, dans l’espace de près de trois siècles, ils soient tombés dans un tel état de ruine, ou qu’ils aient tant souffert de la barbarie des temps, qu’aux jours de Jeanne Paynel, il soit devenu nécessaire de les rebâtir entièrement ou du mois d’y faire des réparations importantes.

Le style du monument paraît, en général, antérieur à l’architecture du XVe siècle, et comme il est certaines parties, les arcades qui donnent entrée dans les chapelles, par exemple, et les cloîtres, qui sont construites dans le style circulaire, il en résulte une anomalie qui, il faut en convenir, est bien de nature à embarrasser. Cependant certaines portions de l’ancien édifice peuvent avoir survécu à sa ruine ; les cloîtres sont probablement du nombre et quand il s’est agi de reconstruction, on a du adopter des caractères d’architecture surannées, comme cela arrive quelquefois, pour mettre les nouveaux bâtiments en harmonie avec certaines parties du monastère ruiné.Nous avons à opter entre le XIIe. et le XIIIe. siècle ; et il est impossible que nous hésitions un seul instant sur la question de savoir à laquelle de ces deux époques l’ensemble de l’édifice actuel doit être rapporté.
Jeanne Paynel, dernier rejeton de cette noble famille, porta dans la maison des Estouteville, l’héritage de ses pères. Elle eut pour époux Louis d’Estouteville, chevalier d’une haute valeur, qui défendit avec succès le mont St.-Michel contre les Anglais en 1454. Ils furent enterrés tous deux dans le chœur de l’abbaye où l’on voyait encore leurs tombes avant la révolution.

Non loin de l’abbaye de Hambie se trouve un pont ; ce pont franchi, on arrive à un endroit où la route se divise en deux branches ; l’une conduit à Gavray, et l’autre à Perci. Ce dernier village, berceau des ducs des Northumberland, est à 3 lieues environ de Hambie.


Extrait de « L’Abbaye de Hambie » par M. Gally-Knight
Bulletin Monumental - 1838

Abbaye Notre-Dame de Hambye
Abbaye Notre-Dame de Hambye
Abbaye Notre-Dame de Hambye
Abbaye Notre-Dame de Hambye
Abbaye Notre-Dame de Hambye
Abbaye Notre-Dame de Hambye
Abbaye Notre-Dame de Hambye
Abbaye Notre-Dame de Hambye
Abbaye Notre-Dame de Hambye




2750 vues
Evénementiel, Agenda
Evénementiel, Agenda culturel et festif ...
Météo Normandie
Actualités & Prévisions Météo en Normandie ...
sites et blogs normands Annuaire des sites et des blogs normands ... gastronomie, restaurants, cafés de pays Restaurants et Cafés de Pays en Normandie ...
sortir, rendez-vous Rendez-vous annuels et périodiques normands ... fiches recettes, cuisine normande Recettes et Spécialités de Normandie ...
Page d'accueil imprimer la page fil rss Mentions légales Système de Gestion de contenu spip(3.0.17) - Tous droits de diffusion et de reproduction réservés
Copyright © normandie-heritage.com - Marque déposée ®