Normandie Héritage

C’est à Cherbourg. 


Auteur : F. Redhon & A. Piraud

Mots clé :

Cherbourg

|

Cette chanson de marin, publiée dans les "Cahiers de littérature orale de Basse-Normandie" par F. Redhon et A. Piraud, retrace les aventures de jeunes filles curieuses, imprudemment montées à bord, prêtes à tous les subterfuges pour se faire ramener à terre et ainsi échapper aux ardeurs de quelque marin par trop entreprenant.

C’est à Cherbourg en vérité
Qu’un beau bâtiment est arrivé.
Trois jeunes demoiselles en s’y promenant
Elles ont voulu voir ce beau bâtiment.

Par ma foi je donnerais bien cent sous
Pour passer la nuit avec vous.

Entrez mesdames dans mon bateau
Vous y boirez du vin nouveau.
La plus jeune avait bien le pied léger
Sur le bâtiment elle est vite montée.

Elle ne fut sitôt dedans
Que le beau galant mit voile au vent.
La belle s’est mise à sangloter
Le marin la ramène à quai.

Beau batelier, beau batelier
Je suis la fille d’un officier.
Quand même vous seriez la fille du roi
Vous y passerez la nuit avec moi.