Sées, Cité épiscopale


mots cléMots clé :

Louis Forton

|

Nicolas Conté

|

Sées

|

Sées
Tours et clochers de la Cathédrale Notre-Dame de Sées

Ville de caractère, cité épiscopale, Sées , anciennement Séez , patrie de Nicolas-Jacques Conté, inventeur des crayons Conté, et de Louis Forton, pionnier de la bande Dessinée, doit son rayonnement aux évêques qui y établirent leur siège.

Etablie sur le tracé d’une ancienne voie romaine, la ville de Sées s’est développée sous l’empire romain et au cours du Moyen Age où elle a acquis son statut d’évêché. Dès 536, des chroniques font mention d’un évêque du nom de Litarède, à la tête du diocèse de Sées. — Au début du Xe s. la ville est prise et détruite par les Normands. Les pierres des anciennes murailles servent à l’évêque Azon pour bâtir une cathédrale qui sera détruite accidentellement par un incendie en 1048. — Vers 1154, le roi d’Angleterre, Henri Ier Beauclerc s’empare de Sées, possession de Guillaume de Bellême, comte d’Alençon, qui la lui reprend l’année suivante. — En 1136, les armées de Geoffroy Plantagenêt, comte d’Anjou, en guerre contre Etienne de Blois, investissent la ville et la brûlent en partie. — Vers l’an 1174, Henri au Court-Mantel, met le siège devant Sées. Quinze ans plus tard, Richard Cœur de Lion vient à Sées pour se faire absoudre de la mort du roi Henri II, devant les archevêques de Rouen et de Cantorbéry . — Au XIIIe s. , après avoir fait sa soumission au roi de France, Philippe Auguste, la ville de Sées jouit de quelques années de paix durant lesquelles sont construits l’hôpital général et un couvent de Cordeliers. — Le 26 mars 1553, Sées est en butte à la fureur des huguenots. La ville est prise par Matignon, lieutenant général de Normandie. Ses troupes pillent la cathédrale et l’abbaye de Saint-Martin, fondée par Saint-Evroult. Cinq ans plus tard, c’est au tour de Gabriel de Montgomery d’investir la cité Ornaise. — Ligueurs en 1589, les Sagiens se rendent spontanément à Henri IV, l’année suivante. — Vers 1780, l’évêque Jean-Baptiste du Plessis d’Argentré consolide la cathédrale, en restaure la charpente et le grand clocher et lance des travaux de décoration intérieure. — Le 12 août 1944, dans les derniers jours précédant la fin de la bataille de Normandie, la ville de Sées est libérée. Vers 10 heures du matin, les troupes du Général Eugene A. Regnier, chef du Combat Command A de la 5e division blindée américaine, entrent dans la ville et repoussent les panzergrenadiers de la 116e Panzer Division, chargés d’occuper le secteur de l’Orne au sud de la poche de Falaise.

Patrimoine & Musées de la Ville de Sées

Abbaye Saint-Martin.
Basilique Immaculée-Conception.
Bâtiment du Chapitre.
Cathédrale Notre-Dame.
Hôtel de Ville.
Hôtel Dieu.
Monument Nicolas Conté.
Palais d’Argentré.
Promenade du Vivier.

Personnalités Sagiennes

Charles de Bernard de Marigny
Nicolas Moulinet.
Pierre François Beaupré.
Simon Bougis.
Jean Chéradame.
Nicolas-Jacques Conté.
Marthe Cosnard.
François-René Curaudau.
Jacques Du Frische.
Louis Forton.
Gaultier-Garguille.
Pierre-François Jamet.
Georges Ladrey.
Saint Osmond.
Jo Tréhard.


935 vues
Evénementiel, Agenda
Evénementiel, Agenda culturel et festif ...
Météo Normandie
Actualités & Prévisions Météo en Normandie ...
sites et blogs normands Annuaire des sites et des blogs normands ... gastronomie, restaurants, cafés de pays Restaurants et Cafés de Pays en Normandie ...
sortir, rendez-vous Rendez-vous annuels et périodiques normands ... fiches recettes, cuisine normande Recettes et Spécialités de Normandie ...
Page d'accueil imprimer la page fil rss Mentions légales Système de Gestion de contenu spip(3.0.17) - Tous droits de diffusion et de reproduction réservés
Copyright © normandie-heritage.com - Marque déposée ®