La Grenouille Verte


mots cléMots clé :

Faune Aquatique

|

Grenouille verte
Grenouille verte / Rana esculanta

La grenouille verte, appelée aussi Rana esculenta, appartient à la famille des Ranidés. Habituée des lacs, des étangs, des ruisseaux et plus largement des zones humides, elle vit dans l’eau mais évolue aussi sur la terre ferme. Présent un peu partout en Europe à l’exception du Nord de la Scandinavie et de la péninsule Ibérique, ce batracien a depuis fort longtemps élu domicile dans la plupart des régions de France, dont la Normandie, où le chant des mâles peuple les nuits d’été.

Craintive, elle se met promptement à l’abri dès qu’elle se sent menacé ; ses principaux prédateurs ayant pour nom brochet, couleuvre, héron et martin-pêcheur. Espèce protégée, la législation en vigueur dans notre pays interdit la capture ou la détention de grenouille verte.

Son corps de couleur verte qui dissimule un ventre blanc et lisse est pourvu de quatre pattes palmées de couleur brune dont deux membres postérieurs puissants qui lui permettent de faire des bonds prodigieux. Son dos vert , d’aspect granuleux, est parsemé de taches noires ou brunâtres dont la forme et la distribution varient selon les individus. Sa large tête est surmontée de deux yeux proéminents. Les mâles se différencient des femelles à la fois par leur taille plus petite et par la présence de sacs vocaux situés de part et d’autre de la tête, au niveau des joues. Sa taille moyenne avoisine la douzaine de centimètres.

Active de jour comme de nuit, si la grenouille verte est principalement insectivore, son régime alimentaire est très varié. Il est le plus généralement constitué d’insectes, d’invertébrés, de limaces, d’escargots mais aussi de tritons, de mollusques d’eau douce voire de petits poissons.

Au mauvais jours, de novembre à mars, la grenouille verte prend ses quartiers d’hiver enfouie dans la vase ou terrée au fond d’une galerie creusée dans le sol en attente des beaux jours. Dès que pointe le printemps et pour peu qu’elle ait atteint l’âge de trois à quatre ans, elle se reproduit. L’accouplement a lieu dans l’eau. Une ponte est constituée d’un aglomérat gélatineux, composé de plusieurs milliers d’oeufs, qui dérive à la surface de l’eau avant de couler et rejoindre le fond ou se déposer sur la flore aquatique environnante. Après une période d’incubation de trois à dix jours ces oeufs donneront naissance à de petits tétards. Après une vie larvaire de quelques mois, ces têtards se métamorphoseront en jeunes grenouilles dont seuls quelques individus atteindront la maturité. Ainsi va la vie, ainsi va la grenouille verte.



5953 vues
Evénementiel, Agenda
Evénementiel, Agenda culturel et festif ...
Météo Normandie
Actualités & Prévisions Météo en Normandie ...
sites et blogs normands Annuaire des sites et des blogs normands ... gastronomie, restaurants, cafés de pays Restaurants et Cafés de Pays en Normandie ...
sortir, rendez-vous Rendez-vous annuels et périodiques normands ... fiches recettes, cuisine normande Recettes et Spécialités de Normandie ...
Page d'accueil imprimer la page fil rss Mentions légales Système de Gestion de contenu spip(3.0.17) - Tous droits de diffusion et de reproduction réservés
Copyright © normandie-heritage.com - Marque déposée ®