Le brochet


mots cléMots clé :

brochet
Brochet / Esox lucius © Christophe Lecocq

Le brochet ou Esox lucius appartient à la famille des ésocidés. Communément appelé brocheton, bec de canard ou sifflet, le brochet est un redoutable prédateur. Vif, toujours à l’affût, prêt à fondre de manière foudroyante sur la moindre proie, Maître Esox est à la hauteur de sa réputation.

Son corps trappu, de forme fusiforme, allongé et musculeux est couvert de fines écailles. Ses flancs zébrés de jaune ainsi que son dos sont de couleur gris-vert. Son ventre de teinte blanchâtre est tacheté de gris. Ses nageoires caudales et anales sont rejetées jusque sur son pécondule caudal. Sa tête aplatie en forme de bec de canard s’ouvre sur une gueule largement fendue, redoutable et armée de dents aiguës.

Le brochet est présent dans presque toutes les régions de France et en particulier en Normandie où l’Ay, la Taute, la Douve, Le Merderet, la Sélune, la Vire ... abritent une forte densité de brochets de taille intéressante. Les rivières, les marais, les lacs et les étangs constituent son habitat principal. Il se tient de préférence près des bords, dans les eaux calmes et lentes mais aussi dans les eaux dormantes des bras morts des rivières . S’il affectionne en été les eaux oxygénées dans les remous, aux abords de petits affluents, en hiver il apprécie plus particulièrement les eaux profondes où les températures sont clémentes et les proies abondantes . Au printemps et à l’automne, il n’hésite pas à parcourir les zones éventuellement inondées.

Le brochet est un poisson sédentaire et un prédateur à croissance rapide. Spécialiste de la chasse à l’affût , tout intrus, toute proie, osant pénétrer sur son territoire sera irrémédiablement victime de ses attaques violentes et foudroyantes.

Son alimentation varie selon l’âge du sujet et le milieu dans lequel il évolue. Jeune brocheton, il se nourrira d’abord de zooplancton et d’animaux microscopiques. Par la suite, ceux-ci seront remplacés par de petits invertébrés et des larves d’insectes puis par de petits poissonnets.
Devenu adulte et carnivore son régime alimentaire sera constitué de gardons, de perches, d’ablettes, de chevesnes, de batraciens, d’écrevisses voire,parfois même, d’oiseaux aquatiques et de petits rongeurs.

La maturité sexuelle chez le brochet intervient après un à deux ans. La fraie est très précoce, elle a lieu dès que l’eau atteint une température entre 4 et 10 degrés Celsius. A ce moment précis, mâles et femelles semblent oublier temporairement du moins leur comportement territorial pour adopter un comportement social.

Espèce typiquement phytophile, la femelle du brochet pond ses oeufs sur les végétaux aquatiques. Leur nombre qui varie entre entre 40 000 et 300 000 par ponte, nécéssite le plus souvent l’intervention de plusieurs mâles, généralement jeunes, indispensables pour féconder les ovules d’une seule femelle. De ces oeufs naîtront, après une à deux semaines, des milliers de jeunes alevins qui se transformeront rapidement en de petits brochetons de 3 à 5cm.



3102 vues
Evénementiel, Agenda
Evénementiel, Agenda culturel et festif ...
Météo Normandie
Actualités & Prévisions Météo en Normandie ...
sites et blogs normands Annuaire des sites et des blogs normands ... gastronomie, restaurants, cafés de pays Restaurants et Cafés de Pays en Normandie ...
sortir, rendez-vous Rendez-vous annuels et périodiques normands ... fiches recettes, cuisine normande Recettes et Spécialités de Normandie ...
Page d'accueil imprimer la page fil rss Mentions légales Système de Gestion de contenu spip(3.0.17) - Tous droits de diffusion et de reproduction réservés
Copyright © normandie-heritage.com - Marque déposée ®