Poules et Coqs de race Crèvecoeur


mots cléMots clé :

Crèvecœur-en-Auge

|

Pays d’Auge

|

Races avicoles normandes

|

Crèvecoeur
Poule de race Crèvecoeur © Jean-Claude Girard

Plus ancienne race avicole de France, inscrite au standard de la race le 11 juillet 1909 par la Société d’Aviculture de Basse-Normandie, la race de Crèvecœur, issue de poules de Padoue venues des Pays-Bas, portant le nom d’une commune du Pays d’Auge, aurait vu le jour au cours du 15ème siècle, sous le règne du roi Louis XI .

Ce bel oiseau au port élégant, habitué aux grands espaces, d’un élevage relativement aisé, impressionnant par sa taille, au corps long, large, rectangulaire et puissant, d’un poids avoisinant a minima 3 kilogrammes chez le coq et 2,5 kilogrammes chez la poule, doit principalement sa réputation à sa rusticité, à sa précocité, à sa production de chair et d’œufs ainsi qu’à ses indéniables qualités esthétiques.

La race de Crèvecœur, à l’origine de celle de Merlerault, est aisément reconnaissable à la forme de son abdomen, plein et bien développé, à ses grandes ailes le plus souvent de couleur noire, blanche , coucou flou, ou bleue andalou foncée selon la variété , à son camail abondant, tombant sur les épaules, et à sa queue constituée de grandes faucilles larges et légèrement relevées. Dotée d’un bec fort et recourbé, de couleur corne, d’orifices nasaux fortement évasés, d’oreillons et de barbillons, masqués par une barbe et des favoris bien fournis, de deux grands yeux vifs de couleur rouge orangé, la tête forte, large et voûtée, supportée par un cou assez long, est surmontée d’une crête, d’un rouge intense, constituée de deux crêtillons en forme de corne, et d’une belle et forte huppe. Ce dernier élément, constitué de grandes plumes larges et effilées, réduisant de manière notoire son champ de vision, en fait un animal extrêmement craintif que le moindre bruit, le moindre geste peut effrayer.

Figurant au palmarès des races avicoles les plus répandues en France et à l’étranger jusqu’à la fin du 19ème siècle, la race de Crèvecœur, victime de son propre succès, concurrencée au cours du 20ème siècle par l’arrivée de races avicoles plus performantes, fait de nos jours l’objet de la part d’éleveurs particuliers, d’associations, de clubs avicoles et de fermes conservatoires, d’un intense travail de sélection et de sauvegarde destiné à la fois à pérenniser la biodiversité des basses-cours anciennes et à lui redonner sa vocation fermière d’antan.



2628 vues
Evénementiel, Agenda
Evénementiel, Agenda culturel et festif ...
Météo Normandie
Actualités & Prévisions Météo en Normandie ...
sites et blogs normands Annuaire des sites et des blogs normands ... gastronomie, restaurants, cafés de pays Restaurants et Cafés de Pays en Normandie ...
sortir, rendez-vous Rendez-vous annuels et périodiques normands ... fiches recettes, cuisine normande Recettes et Spécialités de Normandie ...
Page d'accueil imprimer la page fil rss Mentions légales Système de Gestion de contenu spip(3.0.17) - Tous droits de diffusion et de reproduction réservés
Copyright © normandie-heritage.com - Marque déposée ®