La pomme de terre « Bleue de la Manche »


mots cléMots clé :

Bleue de la Manche

|

Jardins

|

Légumes anciens

|

pomme de terre Bleue de la Manche
Pommes de terre Bleue de la Manche © Jean-Claude Girard

Originaire d’Amérique du sud, introduite en Europe au cours du 16e siècle, la pomme de terre s’impose comme une plante de disette suite aux famines de la seconde moitié du 18e siècle. Précédant Parmentier, Jean-François Mustel encourage sa culture en Normandie. En 1766, la pomme de terre est cultivée à Alençon, puis à Lisieux et dans la baie du Mont Saint-Michel. La pomme de terre considérée avant tout comme un aliment destiné aux pauvres et à l’alimentation du bétail, il faudra attendre le milieu du 19e siècle pour que sa culture se généralise en Normandie. C’est probablement à cette époque, où des sociétés d’émulation tentent d‘introduire de nouvelles variétés, que la Bleue de la Manche fait son apparition dans le Cotentin.

La « Bleue de la Manche », variété régionale non inscrite au catalogue officiel des variétés commercialisées en France, cultivée dans les fermes et les jardins potagers de la Manche, de l’Orne, du Calvados et dans une moindre mesure de l’Eure, tend peu à peu à disparaître au milieu des années cinquante. Grâce au remarquable travail de préservation réalisé par le jardin conservatoire de Saint-Pierre-sur-Dives et la ferme musée du Cotentin de Sainte-Mère Eglise, elle a, depuis quelques temps, fait sa réapparition dans nos jardins. Ironie de l’histoire, la « Bleue de la Manche », autrefois plante de disette, est devenue une denrée rare et prisée qui s’invite désormais, sans complexe, sur les tables des meilleurs restaurants de Normandie .

Plante vivace herbacée semi-tardive, peu sensible aux maladies , aisément identifiable par sa peau de couleur bleue, recouvrant une fine pellicule de teinte blanche renfermant une chair bleue violette qui vire au bleu foncé indigo à la cuisson, la Bleue de la Manche se cultive comme n’importe quelle autre pomme de terre. Sa période de plantation se situant vers la fin du printemps, au moment où le sol se réchauffe, c’est en début d’été que la Bleue de la Manche dévoile ses élégantes fleurs, au pistil jaune orangé bordé de pétales virant du blanc/bleu à un violet léger, annonciatrices d’une récolte prochaine.

La Bleue de la Manche encore convalescente n’en reste pas moins une plante rare ; aussi veillera t-on, la récolte venue, à remiser dans un endroit sec et à l’abri de la lumière une quantité suffisante de tubercules qui serviront de semences l’année suivante .

pomme de terre Bleue de la Manche
Pied de Pomme de terre Bleue de la Manche en bouton © JCG
pomme de terre Bleue de la Manche
Pied de Pomme de terre Bleue de la Manche en fleur © JCG
pomme de terre Bleue de la Manche
Pommes de terre Bleue de la Manche © JCG
pomme de terre Bleue de la Manche
Pommes de terre Bleue de la Manche © JCG




11473 vues
Evénementiel, Agenda
Evénementiel, Agenda culturel et festif ...
Météo Normandie
Actualités & Prévisions Météo en Normandie ...
sites et blogs normands Annuaire des sites et des blogs normands ... gastronomie, restaurants, cafés de pays Restaurants et Cafés de Pays en Normandie ...
sortir, rendez-vous Rendez-vous annuels et périodiques normands ... fiches recettes, cuisine normande Recettes et Spécialités de Normandie ...
Page d'accueil imprimer la page fil rss Mentions légales Système de Gestion de contenu spip(3.0.17) - Tous droits de diffusion et de reproduction réservés
Copyright © normandie-heritage.com - Marque déposée ®