Guillaume Longue-Epée


Tags :

Guillaume Longue Epée

|

Falaise
Guillaume Ier de Normandie, dit Longue-Epée - Piédestal de la statue du Conquérant à Falaise © JCG

Guillaume Ier de Normandie, dit Guillaume Longue-Epée , fils de Rollon et de Poppa de Bayeux, est vraisemblablement né à Rouen vers 907. Considéré comme deuxième duc de Normandie, il est avant tout, comme son père auquel il succède, Jarl des Normands et Comte de Rouen.

Associé au pouvoir dès 927, Guillaume s’en va d’abord rétablir l’ordre à l’ouest du duché où il impose son autorité aux Bretons et aux Normands du Cotentin et du Bessin au cours de l’année 930. En 931, il conquiert et annexe le Cotentin et l’Avranchin ; territoires sur lesquels le roi de France, Raoul de Bourgogne, auquel Guillaume rendra hommage en 933, reconnaît officiellement l’autorité du Duc de Normandie et qui, soit dit en passant, avaient été concédés aux Bretons quelques années auparavant, en 868, par Charles le Chauve pour contrer ... les invasions Viking. C’est de cette manière que les frontières de la Normandie de Rollon rejoignent les limites que nous lui connaissons pratiquement aujourd’hui, c’est à dire un territoire qui s’étend de la Bresle jusqu’à l’ouest du Mont Saint-Michel , au pied du massif de Saint-Broladre, en lieu et place de l’ancien lit naturel de la rivière Couesnon .

Désireux de se rapprocher du royaume Franc, d’accroître sa puissance et de faire prospérer le duché, Guillaume Longue Epée est rapidement confronté à des problèmes d’intégration liés à la culture et au mode de vie des populations d’origine scandinave dont le nombre ne cesse de croître. En 934, il fait face à l’opposition farouche de certains chefs normands, dont Riouf, qui, cherchant à préserver leurs croyances et leurs traditions, lui reprochent la "francisation" du duché et ses attaches avec l’Eglise . Homme de poigne, décidé à passer outre, Guillaume écrase la révolte des barons du Bessin et du Cotentin dans une lutte fratricide, au Pré de la Bataille en 935 .

La paix et la prospérité régnant à nouveau sur la Duché, Guillaume se marie chrétiennement avec Liutgarde de Vermandois, fille du comte de Vermandois et accueille à sa cours le prétendant Carolingien à la couronne de France, Louis d’Outremer que l’on suspectera, par la suite, d’être l’instigateur de son assassinat. Guillaume Longue Epée dont la puissance grandissante et les diverses alliances ont, semble t-il, attisé le couroux de nombreux princes francs, est assassiné à Picquigny le 17 décembre 942 lors d’un complot fomenté par Baudoin, fils du Comte de Cambrai. Dans les jours qui suivent, son corps est rapatrié dans la cité ducale où il est inhumé, face au tombeau de Rollon, dans la cathédrale Notre-Dame de Rouen.

N’ayant pu assurer sa descendance avec son épouse légitime, c’est d’un mariage more danico avec Sprote de Senlis que Richard, son successeur légitime à la couronne ducale, voit le jour. Ce dernier n’étant âgé que de 10 ans à la mort de son père, la Normandie est gouvernée par son tuteur, Louis IV d’Outremer qui, devenu roi de France et profitant des circonstances, tentera, vainement, de faire main basse sur le duché de Normandie.

Guillaume Longue-Epée
Assassinat de Guillaume Longue-Epée à Piquigny - Miniature du 15e siècle
Guillaume Longue-Epée
Gisant de Guillaume Ier de Normandie - Cathédrale Notre-Dame de Rouen © JCG




5894 vues
Evénementiel, Agenda
Evénementiel, Agenda culturel et festif ...
Météo Normandie
Actualités & Prévisions Météo en Normandie ...
sites et blogs normands Annuaire des sites et des blogs normands ... gastronomie, restaurants, cafés de pays Restaurants et Cafés de Pays en Normandie ...
sortir, rendez-vous Rendez-vous annuels et périodiques normands ... fiches recettes, cuisine normande Recettes et Spécialités de Normandie ...
Page d'accueil imprimer la page fil rss Mentions légales Système de Gestion de contenu spip(3.0.17) - Tous droits de diffusion et de reproduction réservés
Copyright © normandie-heritage.com - Marque déposée ®